AccueilAccueil  Tumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 — Intrigue N°1 : the king's tournament.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatarthe death
ɤ REGISTRATION : 03/09/2013
ɤ PARCHEMINS : 465

MessageSujet: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Jeu 9 Jan - 20:11


intrigue n°1 :
the king's tournament.


La vague de tristesse qui avait plané sur Aubétoile avait bien vite été dissipée à l'annonce d'un tournoi organisé en l'honneur du nouveau roi, Halbarad II. Les préparatifs avaient duré de nombreuses semaines, le plus long ayant été de rassembler les meilleurs chevaliers de Kahanor pour l'occasion. La capitale était devenue bien animée, les auberges se remplirent très vite et la Garde Royale eut plus de travail qu'à l'accoutumée, afin d'éviter le moindre débordement. Mais enfin, le grand jour était arrivé. D'immenses estrades de bois avaient été construites, décorées d'incroyables tentures aux couleurs des Hammer et des Tilney. Elles étaient bien évidemment réservées à la famille royale, ainsi qu'à leurs proches et quelques privilégiés. Le bas peuple était déjà regroupé derrière une palissade en bois qui leur arrivait à la taille et la Garde Royale veillait à ce que personne ne la franchisse. Des cris et des applaudissements en l'honneur de la famille royale résonnèrent au moment où cette dernière fit son apparition sur l'estrade, accompagnée de quelques serviteurs et d'amis de confiance. La noblesse prit place, sous les acclamations de la foule. Le mois d'octobre touchait presque à sa fin et si la Cahoridie était une contrée clémente, il commençait tout de même à faire un peu froid, aussi quelques serviteurs s'empressèrent-ils de déposer d'épaisses fourrures sur les épaules du Roi et les genoux des Dames de la cour. Le son des cors mit un terme aux applaudissements de la foule et c'est d'un pas solennel que les chevaliers et autres preux combattants s'avancèrent sur la terre battue, suivis de près par leurs fidèles écuyers qui affichaient chacun le blason de leur maître sur un fier étendard. Les acclamations du peuple reprirent et la Reine Eleonore adressa un doux sourire à son fils, pour l'encourager. Enfin, le jeune Roi se redressa et leva les bras, afin de calmer la foule pour prendre la parole.

———— ɤ ————
Vu le nombre (effrayant) que vous êtes à participer à cette intrigue, voici quelques explications sur le découpage des différents "groupes" de gens que nous retrouvons ici. Nous avons d'abord la famille Royale et ses invités de marque : Halbarad II Hammer, Eleonore J. Hammer, Euphemia E. Hammer, Cellie.O Stormrage, Aurore I. Hawklin & Alceste H. Blackwood. Sur la même estrade, nous retrouvons : Simul & Rozala Gelder qui veillent au confort de leur Reine et du jeune Roi ainsi que Hedwige Tarly & Màebh Graceford qui sont un renfort de sécurité, très certainement. Parmi les spectateurs, disséminés dans la foule, nous retrouvons : Siraliel Bloodwrath, Aliah Kaerth, Adrian Rivers, Kara Kindhelm & Zyra S. Darkfall. Et enfin, nous avons nos champions, nos braves combattants, prêts à vous distraire : Dezial Rivers, Azrael R. Hammer, Borr & Aerendel Tilney. Ne vous en faites pas, pour éviter que tout le monde se perde, nous vous donnerons un maximum d'indications sur quel groupe doit faire de son mieux pour poster avant un autre.

Pour ce premier tour, j'encourage fortement le groupe des Nobles & des Combattants à se manifester en premier.

———— ɤ ————


Vos RPs peuvent aller jusqu'à 500 mots maximum, afin d'aller vite, bien évidemment, si vous en faites plus, on ne va pas vous manger non plus. Lorsque vous pensez être en mesure de répondre dans l'heure/les deux heures grand maximum qui suivent, merci de le signaler ici. Ainsi, nous évitons le risque que quelqu'un poste avant vous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tales-of-k.forumactif.org
avatarhalbarad
ɤ REGISTRATION : 13/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 1196
ɤ STATUT DU SANG : un sang aussi pur et royal que le cristal.
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : les étendues ensoleillées de cahordie, la contrée et des rois.
ɤ METIER OU FONCTION : jeune roi, marionnette favorite d'un peuple qui attend beaucoup de lui.
ɤ INVENTAIRE : l'épée des hammer accrochée à la ceinture • un poignard caché dans chacune de ses bottes • la couronne sur sa tête et des fourrures sur ses épaules.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Jeu 9 Jan - 20:34

les clameurs réchauffaient les coeurs excités de ceux qui étaient venus observer avec un intérêt tout particulier le tournoi donné en l'honneur du roi.

theme song. On dépose sur mes épaules des fourrures tandis que de l’autre côté des barrières de bois, le peuple crie sa joie de voir ce tournoi se dérouler en ce jour. Un sourire fin se dessine sur mes lèvres et je me lève, incitant tout un chacun de retrouver le silence. « Frères et sœurs de Kahanor, bienvenue à vous tous qui êtes rassemblés en ce jour pour assister au Tournoi ! Profitons ensemble le temps de quelques heures de ces festivités et oublions les rudesses de l’existence. Je ne vous demande qu’une chose en ce jour : prenez du bon temps ! » J’observe les visages des gens qui semblent avoir déjà oublié, pour l’instant, les difficultés de leur vie. Il n’est pas question ici de souffrir et d’avoir peur, bien au contraire. Ce sont des jeux, sensés donner l’espoir qu’il n’y a pas que de la noirceur en ce monde. Mon cœur bat si fort que j’ai moi-même l’impression d’être un petit garçon surexcité. Si je n’avais pas été Roi, j’aurais volontiers participé tout en sachant que je ne fais pas le poids contre des combattants expérimentés comme Dezial, Azrael, Borr ou Aerendel. Mon regard balaye l’endroit où ils combattront et je déclare encore, d’une voix forte : « Il est temps pour vous de montrer au monde entier que vous êtes de grands combattants. J’ai foi en vous, pour vous avoir vu combattre à de nombreuses reprises. Mais aujourd’hui n’est plus simplement un entraînement … Que le meilleur gagne ! » J’esquisse un sourire plus franc cette fois et me rassieds en saluant la foule d’un signe de la main et en saluant les combattant en posant cette même main sur mon cœur. Je  jette un coup d’œil à ceux qui m’entourent. Eleonore et Euphemia à mes côtés, Aurore, Cellie et Alceste, qui devaient bien entendu se trouver là. Mais également Simul et Rozala, Hedwige et Màebh. Je n’aurais pas pu espérer meilleur entourage pour ce jour si particulier : j’ai auprès de moi les gens auxquels je tiens le plus. Je regarde tour à tour les personnes présentes en incitant ceux qui voudraient à prendre la parole, avant que ne commence le tournoi. Les murmures de la foule, les rires, les voix qui s’élèvent, rien ne laisse présager qu’en dehors de l’enceinte du château, de sombres heures sont en train de se profiler à l’horizon. « Si quelqu’un veut ajouter quelque chose … » je souffle avec un sourire. « Suis-je le seul aussi excité, ou partagez-vous mon enthousiasme démesuré ? » je m’enquis encore.

©alaska

________________________

reign in blood.
Pour grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes: Ils peuvent se tromper comme les autres hommes. Rien ne ressemble plus à un homme qu'un roi. @ ALASKA.
   


Dernière édition par Halbarad II Hammer le Jeu 9 Jan - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Jeu 9 Jan - 20:50



The king's tournament.
Intrigue 1.



Je foule pour la première fois l'estrade du tournois annoncé en ce jour. Je peux sentir que l'excitation est à sont comble, aussi bien parmi les nobles que parmi le peuple, venu des plus lointaines contrée pour assister à cet incroyable événement. Tout a été mis en place pour que le spectacle s'annonce grandiose, et je ne peux m'empêcher de me rappeler de ceux ou j'étais moi-même acclamée avec mes faucons. Un large sourire se dessine sur mes lèvres tandis que je prends place au milieu de l'entourage du roi Halbarad. Nos sièges ne nous ont pas été désignés, mais je vois qu'il ne me reste que deux options. M'asseoir auprès d'une inconnue, ou aux côtés d'Euphémia Hammer. Je ne met pas longtemps avant de prendre ma décision, mon choix se posant sur la place la plus éloignée de la princesse possible. Je n'ai à priori rien contre cette demoiselle, mais lors de notre première rencontre, j'ai put ressentir une certaine méfiance de sa part envers moi, et je n'ai aucunement envie de provoquer de nouvelles hostilités.
Je prends ainsi place, adressant au passage un sourire à l'encontre de ma nouvelle compagne de ce tournois. Je m'apprête à lui adresser quelques mots quand je perçois du coin de l'oeil Cellie Stormrage s'asseoir à ma gauche. J'aurais dut me douter que je ne pourrais fuir éternellement. Mais je ne peux regretter mon choix. Je me trouve mieux à cette place qu'entre les deux jeunes femmes qui m'apprécient le moins de toute l'assemblée.

Je jette alors un rapide coup d'oeil sur Halbarad, qui se lève face à la foule pour prendre la parole. Je me redresse à mon tour et écoute attentivement ce qu'il a à dire. A cet instant, plus personne ne devrait douter de sa capacité à mener le royaume. Il a cette façon de s'adresser au peuple que tous les rois devraient avoir, et c'est sous les clameurs qu'il finit sa tirade. Tout le monde applaudit, et j'en profite pour m'asseoir à nouveau, évitant soigneusement de croiser le regard de Cellie. Immédiatement je dirige mon attention vers les vaillants cavaliers venu défendre leurs couleurs, et mes applaudissements rejoignent l'ovation que leur offre la foule.
Revenir en haut Aller en bas
avatarthe emperor
ɤ REGISTRATION : 02/01/2014
ɤ PARCHEMINS : 682
ɤ STATUT DU SANG : Royale, son père était feu le Roi Halbarad I.
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : La Cahoridie, la contrée des Rois.
ɤ METIER OU FONCTION : Princesse de Kahanor, qui cherche à évoluer pour aider le Roi, son frère.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Jeu 9 Jan - 21:37

The King's Tournament
Intrigue


Les tournois. En général, tout le monde se mettait d'accord : les tournois étaient distrayants et surprenants. J'étais de cet avis, même si au fond, j'avais l'étrange impression que ce genre d'évènement était fait dans un but hypocrite. La vie était rude, parfois horrible. Les tournois étaient en quelques sortes des échappatoires pour fuir ne serait-ce que quelques heures la réalité, du moins pour les gens de basse naissance. Pour ceux qui étaient sur l'estrade, c'était différent. Un tournoi était une chance d'honorer sa maison et de se faire un nom, voir même de se déclarer ... Et quant aux femmes, deux groupes se distinguaient : celles qui avaient mauvaises mines à la seule vue du sang (allez comprendre quand elles accouchaient), et celles qui étaient aussi excitées que les hommes ...

Assise auprès de mon frère, ce jour était spécial. Ce tournoi était pour lui, pour le roi. Une foule était venue pour voir leur nouveau monarque. Esquissant un sourire, il était aussi excité qu'une puce. Cela me réchauffait un peu le cœur n'ayant pas vu son sourire depuis la mort de notre père. Il y a peu, nous étions encore en deuil. « J'ai plus de retenues à voir des hommes se saigner à blanc, mais te voir ainsi me réjouis. » C'était un murmure, ne l'ayant jamais vouvoyé cependant nous étions en public. Applaudissant le discours du roi, mon regard s'éternisa un peu trop longtemps sur la femme qui venait d'arriver.

Aurore de la maison ... Qu'importe son nom, il m'échappait tout le temps. Dire que je la portais dans mon cœur était un euphémisme, et sans aucun sourire, elle prit place à côté d'une inconnue. « L'aigle fait son nid ... » Paroles qui se voulaient cette fois-ci bien plus claires et audibles. Ne tardant par à regarder ailleurs, je cherchais du regard mes oncles qui représentaient fièrement nos couleurs, et je vis oncle Aerendel. Lui faisant un signe discret pour l'encourager.
Code by Silver Lungs


Dernière édition par Euphemia E. Hammer le Ven 10 Jan - 8:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tales-of-k.forumactif.org/t418-euphemia-e-hammer-winter-i
avatarthe emperor
ɤ REGISTRATION : 13/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 521
ɤ STATUT DU SANG : Noble
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : Cahoridie
ɤ METIER OU FONCTION : Fille de la main du roi... Oisive naturellement

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Jeu 9 Jan - 21:56


The King's tournament


(William F. Buckley, Jr.) ▽ It is not a sign of arrogance for the king to rule. That is what he is there for.
La jeune lady Stormrage remontait le jupon de sa robe lorsqu'elle escalada les marches de l'estrade, et elle ne put s'empêcher de ressentir une pointe d'excitation à l'idée de voir un nouveau tournoi. Ce n'était bien évidemment pas le premier auquel elle assistait, mais il était certain que cela divertirait le peuple et les nobles ici présent. Quoi de mieux pour oublier les récents événements que de bons combats en perspective !
Cellie se dirigea d'un pas assuré vers la seule place qu'il restait sur l'estrade et elle ne put s'empêcher de serrer les dents. Est-ce que les dieux se moquaient d'elle en la plaçant juste au côté d'Aurore Hawklin ? Dans ce cas ils avaient un bien drôle de sens de l'humour. Étrangement la jeune blonde se méfiait de la brune, et parfois ses paroles envers elle pouvait être bien amer sans qu'elle ne sache réellement pourquoi. Malgré un tempérament doux et posé, elle n'arriva pas à se résoudre à la saluer. Alors qu'elle s'asseyait elle la dévisagea quelques instant avant de se tourner vers une voisine qu'elle appréciait bien plus, puisqu'elles avaient grandit ensemble. Les paroles de cette dernière ne lui échappèrent guère et elle pouvait bien sentir que celle-ci étaient loin d'être aimable.
La blonde se pencha vers elle
« Bonjour princesse. Fort belle journée pour un tournoi ! » Elles étaient comme des sœurs l'une pour l'autre, et Cellie fut heureuse de ne pas se retrouver seule avec Aurore. Elle aurait été obligé de lui faire la conversation...
D'un geste de la tête et avec un léger sourire elle saluait la jeune étrangère, hôte de marque, qui se trouvait de l'autre côté de la brune. D'après ce qu'elle avait apprit elle était une des filles Blackwood, une femme du Nord. Une occasion de faire une nouvelle connaissance ? Elle l'espérait. Cela pourrait probablement lui permettre d'échapper un peu à ce quotidien bien morne.
La jeune femme lissa les plis de sa robe bleue avant d'observer tout un chacun. Elle avait oublié à quel point ce genre d'événement pouvait rassembler de monde, le peuple étant tout aussi avide des combats de chevaleries que les nobles, même si pour ses derniers il était plus une question d'honneur que de sang.
Halbarad venait de faire un discours pour ouvrir le tournoi, et Cellie esquissa un léger sourire ignorant ostensiblement Aurore. Les combats allaient bientôt commencer...

(c) AMIANTE



Dernière édition par Cellie O. Stormrage le Ven 10 Jan - 9:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarthe emperor
ɤ REGISTRATION : 25/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 294
ɤ STATUT DU SANG : Noble.
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : Forteterre.
ɤ METIER OU FONCTION : Régente des terres des Blackwood.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Jeu 9 Jan - 22:12

Alors qu'elle était arrivée à Aubétoile, elle ne se serait jamais imaginée être embarquée dans les festivités liées au couronnement du nouveau roi. Une foule en émoi, un brouhaha assourdissant, et une profusion d'allégresse qui faisait de ce tournois un événement exceptionnel. Et en ce qui concernait Alceste, la dernière fois qu'elle avait assisté à un tournois sa mère était encore en vie, et son père était en lisse, mais cela remontait à si longtemps que la plupart des souvenirs qu'elle avait de l'événement se révélaient être flous, et que trop éparpillés dans sa mémoire. Assise sur un des bancs de l'estrade, proche de la famille royale sans l'être trop, elle regardait distraitement les oriflammes se balancer au rythme du vent de l'automne, en admirant les couleurs vives qu'elle n'avait pas l'habitude de voir dans les contrées sombres du nord de Kahanor. Même le Pestebois d’antan avait disparu, emportant dans sa terrible malédiction ses couleurs chatoyantes.
L'air un peu triste malgré les festivités, elle se levait à l'image du roi, et de ses pairs. Mais loin de s'amuser de ce discours encourageant et plein de joie, elle ne pouvait s'empêcher de penser à ce qu'il advenait sur ses propres terres. Se demandant si ses gens lui en voudraient de s'être ainsi adonnée à des jeux plutôt que de négocier leur avenir. C'était idiot, personne n'en saurait rien, mais cela la tourmentait tout de même. A grande renfort d'auto-persuasion et se laissant emporter par la liesse de la foule, elle se permit un sourire, un de ses véritables sourires alors qu'elle reprenait place sur le banc aux cotés de sa voisine qu'elle bousculait sans le faire vraiment exprès, et se répandait déjà en excuses, ses joues rougissant sous le soleil pâle de l'automne et pourtant déjà trop chaud pour elle. « Pardonnez moi pour ma maladresse, je ne suis que trop peu coutumière de ces événements. ». Alors qu'un sourire aurait suffit en guise d'excuse, elle s'était surprise à engager la conversation avec cette inconnue à l'allure bien plus altière et noble que celle qu'elle arborait.
Il était d'ailleurs que trop étrange pour une fille de son rang de se sentir si peu à sa place sur cette estrade qui comptait plus de nobles qu'elle n'en n'avait jamais vu. Toutes et tous étaient parés de leurs plus beaux atours, et il était bien aise de voir que les différences culturelles entre le Nord et tout ce qui se trouvait au sud se trouvait être d'autant plus visible par cette infime différence d'habillement. Alors, un peu gênée par cette différence qui aurait dû faire sa fierté, elle jouait avec le ruban de ses cheveux qui descendait jusqu'à ses épaules avant de se retourner vers les chevaliers et fiers guerriers qui se tenaient désormais sur la terre battue qui leur servirait d’arènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarthe emperor
ɤ REGISTRATION : 01/01/2014
ɤ PARCHEMINS : 137
ɤ STATUT DU SANG : noble.
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : medraven.
ɤ METIER OU FONCTION : seigneur d'elaven, et de medraven.
ɤ INVENTAIRE : en plus de son épée et de son poignard, il possède un arc, et un faucon, pour la chasse. Son étalon s'appelle Seigneur -original non?-.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Jeu 9 Jan - 22:27


Ses écuyers l'aidèrent à revêtir son armure. Aerendel, habituée au poids de cette dernière, ne sourcilla même pas lorsqu'il fut fin prêt. Lorsqu'il sortirait de sa tente, nul ne pourrait manquer de voir à quelle famille il appartenait, une truite finement ciselée ornait son plastron, et une autre était peinte sur son bouclier. Il avait voyagé des jours afin de prendre part au tournoi, qui était un moyen de retrouver les membres de sa famille.
Dehors, la foule criait déjà. Les cris redoublèrent un bref instant, avant de se taire. Le seigneur d'Elaven entendit alors son neveu parler, mais ses mots ne parvinrent pas à ses oreilles. L'heure du combat approchait. Cela ne l'effrayait pas. Ce n'était qu'une joute, destinée à amuser la galerie, chose à laquelle Aerendel était habitué. Il était d'ailleurs heureux à l'idée de combattre contre son frère, même si il n'avait guère envie de perdre, ou de le faire perdre.
Son épée au fourreau, il sortit de sa tente et se dirigea vers Seigneur, son étalon, déjà piaffant, qui l'attendait, déjà sellé. Difficilement, il monta en selle avant d'enfiler son heaume. Il laissa la visière relevée pour avoir une meilleure vue, car une fois qu'elle serait abaissée, il ne verrait presque rien. Il souffla profondément. Ce n'étaient que des jeux, mais des jeux dangereux qui pouvaient lui coûter la vie. Il éperonna sa monture et jaillit sur la piste. La foule cria encore. Il fit le tour en galopant, puis s'arrêta devant la tribune royale, saluant son neveu, sa sœur, et sa nièce d'un signe de tête.
Le tournoi allait débuter par un combat à l'épée, et à pied. Son armure le rendrait plus lent, mais il n'avait de toute façon pas le choix, il était aussi un chevalier, et un chevalier combattait en armure. Fort heureusement, l'air était plutôt frais. Son regard clair balaya les tribunes. Il devait choisir une demoiselle afin de porter ses couleurs. Les jeunes filles dans les tribunes commencèrent d'ailleurs à s'agiter légèrement lorsqu'Aerendel commença à les fixer avec attention. Si il n'en voyait aucune, il choisirait de porter les couleurs de sa sœur, ou peut-être même de sa nièce, qui lui avait fait un signe discret qu'il n'avait pas manqué de repérer.
C'est alors qu'il remarqua une fort belle demoiselle, à la triste mine, et dont les vêtements étaient incontestablement ceux d'une habitante du Nord. Elle était assise à côté d'Aurore Hawkins. Peut-être la future Reine, se murmurait-il. Elle était beaucoup mieux vêtue que l'étrangère, et pourtant, sa voisine semblait bien plus belle, mais mal à l'aise. Avec un léger sourire taquin sur les lèvres, Aerendel approcha sa monture de l'inconnue qui jouait avec le ruban de ses cheveux. Il approcha son étalon jusqu'à être à sa hauteur, s'inclina, et fit « Demoiselle, me feriez-vous l'honneur d'être ma Dame dans ce tournoi ? » ll s'arrêta, fixa attentivement la jeune femme, sans se soucier du remous que l'annonce avait provoquée dans la tribune, puis il tendit sa main, afin qu'elle lui remette ses couleurs qu'il porterait. Lorsqu'il les auraient, Aerendel serait fin prêt pour le combat à l'épée. Il ne lui suffirait plus que de redescendre de cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarthe emperor
ɤ REGISTRATION : 25/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 294
ɤ STATUT DU SANG : Noble.
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : Forteterre.
ɤ METIER OU FONCTION : Régente des terres des Blackwood.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Jeu 9 Jan - 23:04

Ses yeux clairs avaient suivi le mouvement du chevalier qui sur sa haute monture venait de faire son entrée, si l'on ne voyait rien de sa physionomie on ne pouvait douter de sa haute lignée. Truite gravée sur le plastron d'une armure qui reluisait autant par le métal poli qui la composait que par la finesse de sa constitution, elle révélait à elle seule toute la richesse de cette famille. Les Tilney étaient à n'en point douter la deuxième famille en ordre de puissance sur le continent, lié par la reine à la famille royale, lié à jamais à la lignée des rois par Halbarad II Hammer. Et si elle ignorait tout des autres membres de la famille Tilney ou bien même Hammer, elle ne pouvait ignorer les sources même du royaume que tout un chacun se devait de savoir.Le puissant étalon, tout en muscle était retenu d'une main de fer, qui ne lui laissait que peu de liberté alors qu'il traversait la piste pour rendre ses hommages au roi sous les hourra d'une foule qui ne souhaitait qu'avoir sous les yeux un spectacle. Et cet homme fièrement dressé sur sa bête jeune et enfiévrée de combats à venir jouait le jeu de la foule qui le lui rendait à force et à cris.
Cependant il fut une chose à laquelle elle ne se serait jamais attendue, si chercher les faveurs et les encouragements d'une dame était monnaie courante au sein des joutes, pour ne pas dire de l'ordre du rituel, il lui sembla bien plus surprenant qu'il jette son dévolu sur elle. D'abord, interloquée, elle pensa qu'il ne la désignait pas elle, mais peut être plus sa voisine , mais il fallu se rendre à l'évidence il s'agissait d'elle et uniquement d'elle. Et après une longue seconde d'hésitation, elle avait vivement tiré sur le ruban violet qui retenait ses boucles brunes qui étaient alors tombée en une lourde cascade sombre sur ses épaules. Et l'avait placé dans la paume du cavalier, oubliant ses joues rougies autant par la surprise que par les regards qui s'étaient tous tournés vers eux. « Alors tachez de vaincre pour moi. », et lui adressant un sourire plein d'encouragement, elle se surprit à le trouver agréable à regarder malgré ce heaume qui n'aurait rendu personne réellement avenant. Puis elle s'était rassise, gonflant ses poumons de cet air qu'elle trouvait trop chaud, tentant de calmer son cœur qui battait la chamade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarthe justice
ɤ REGISTRATION : 15/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 1043
ɤ STATUT DU SANG : Bâtard
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : En Medraven au sein de la cité d'Elaven
ɤ METIER OU FONCTION : Officiellement, maître d'armes à Aubétoile, officieusement il est membre du conseil des Sombrelames.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 0:14

« Le jour étai enfin venu. Le tournoi que tous attendaient allait commencer. Celui-ci était en l'honneur du nouveau roi, Halbarad, second du nom, célébrer son couronnement, montrer l'amour du peuple à son encontre, et accessoirement voir quels combattants serait prêt à lui rendre hommage, malgré son jeune âge. Il y avait aussi un tout autre but, bien plus officieux, qui consistait à dissiper la peine provoquée par la perte de son prédécesseur, et, pour au moins une journée, oublier les doutes que nombres de personnes avaient sur le jeune souverain.

Dezial, lui, n'avait aucun doute envers ce seigneur qui n'était autre que son neveu. Cet homme avait une confiance aveugle envers les siens, qui, en général le lui rendaient plutôt bien. De confiance, il montrait sans peine que chacun d'eux pouvaient compter sur lui. Cela dit, en ce jour, le jeune homme avait des intentions bien plus … Égoïstes : faire taire les mauvaises langues qui ne voyaient en lui que le bâtard, l'homme affublé du nom des Rivers. Un nom sale qu'il porterait toute sa vie, mais qui ne l'empêcha pas pour autant d'atteindre le rang prestigieux de maître d'armes du roi, et ce, par la seule force de ses bras. S'il pouvait montrer aux gens quel guerrier il était, peut-être cela calmerait leurs ardeurs qui sait ? Et puis, s'il pouvait montrer à son neveu de quoi il était capable, peut-être qu'en temps de crise, ce dernier serait rassuré de le savoir à ses côtés.

Le combattant fut aidé par deux jeunes gens qu'il avait attrapé à l'entrée, deux gamins avec des étoiles pleins les yeux, qui, l'espace d'une journée deviendrait écuyer. N'étant pas chevalier, l'homme n'avait nul besoin d'un tel assistant, ou élève -cela dépend du point de vue- pour l'escorter. Chose qui était bien pratique quand l'on savait qui il était dans l'ombre. S'y étant prit avec douceur et patience, le bâtard expliqua calmement à ses deux jeunes recrues son savoir sur les protections, ainsi que comment les lui enfiler. Dezial n'était pas un habitué des armures lourdes, en tant que Sombrelame, il préférait de loin un équipement bien plus léger, mais, en ce jour, un minimum d'acier sur le corps était recommandable, au moins pour le regard qu'on lui porterait. Une simple côte de maille, renforcée légèrement sur le thorax, ses deux bras et ses cuisses lui suffisait largement. S'en était même trop selon lui, mais, il fallait faire avec. Fin prêt, il s'avança à cheval, ses deux lames à la ceinture et une simple barbute sur le visage. Il salua sa famille sur l'estrade, ainsi que son frère, Aerendel, et un de ses autres neveu, Azrael, tout deux participants au tournoi. Cela lui tiraillait le cœur que de pointer ses lames vers sa famille, mais, il était certain que dans pareil cas, il n'y aurait nulle haine, et, que si blessure il y avait, elles ne serait pas des plus sérieuses.

Le jeune roi entama un discours, auquel le maître d'armes sourit chaleureusement. Il voulait du spectacle ? Il allait en avoir. Se battant avec deux épées courtes, Dezial avait un style de combat suffisamment rare pour être apprécie. En plus de quoi, la première épreuve était un combat à pied, sa spécialité.

C'est alors qu'il remarqua son jeune frère, suzerain de Medraven, s'avancer vers les tribunes, demandant les faveurs d'une femme fort charmante, au regard enjôleur. Lorsqu'il revint, avec le fameux ruban, signe de sa réussite, Dezial se mit à rire légèrement en le voyant faire. Puis, à voix basse il lui glissa quelques mots.

« Mon frère ce charmeur. La belle inconnue aurait-elle frappé ton cœur ? »

A nouveau il rit. Quelques instants plus tard, un minimum de sérieux récupérer, il reprit, encore plus bas.

« Penses-tu que je devrais-faire pareil ? Où devrais-je me cantonner dans mon rôle de bâtard, et me montrer heureux de déjà participer à pareil évènement? »

Pensif, son regard se perdit dans la foule, jusqu'à tomber sur Hedwige, plus belle femme vivant à la capitale, ou au moins celle au plus beau sourire selon lui. S'il fallait demander quelque chose à quelqu'un, ce serait-elle. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarthe juggler
ɤ REGISTRATION : 19/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 509
ɤ STATUT DU SANG : bâtarde des Blackwood, on le reconnaît par la couleur de ses cheveux, noirs comme la nuit.
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : à Forteterre, près de Pestebois plus précisément.
ɤ METIER OU FONCTION : tenancière de l'auberge La Nuit Blanche près de Pestebois et fugitive du Cercle.
ɤ INVENTAIRE : une dague noire comme la nuit qu'elle utilise pour sa magie du sang. Une longue épée qu'elle a volé à un Templier, seule arme pouvant la défendre contre ses derniers. Un petit portrait d'Alexander, son apprenti assassiné. Une bourse pleine de pièces d'or. Des herbes pour soigner... ou tuer en cas de besoin.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 4:34

the king's tournament.
Intrigue N°1

Cela faisait quelques jours que Zyra se trouvait dans la capitale pour rencontrer le roi. Elle avait réussi à parler avec le souverain plus facilement qu'elle ne l'aurait cru et avait décidé de retourner à Pestebois le jour suivant. Mais avec la préparation du tournoi en l'honneur du jeune homme, elle s'était laissée gagner par la curiosité. Elle n'était pas impatiente de retourner dans la forêt sinistre, mais en même temps, elle ne voulait pas s'attarder dans la cité. Cependant, la fête l'intriguait et elle était restée en ville jusqu'à l'avènement du Tournoi du Roi.

La foule s'agitait. Le petit peuple se pressait autour de l'arène, là où les preux chevaliers allaient prouver leur valeur. Encapuchonnée sous sa longue cape noire, Zyra déambulait entre les paysans et les fermiers venus célébrer le nouveau roi. Elle avait eu l'honneur de le rencontrer alors, elle n'eut aucune difficulté à le reconnaître sur l'estrade réservé aux nobles. Halbarad, second du nom, s'était levé et prononça un discours pour lancer les festivités. Un sourire en coin sur les lèvres, Zyra regarda les premiers chevaliers entrer en scène. L'un d'eux s'approcha des nobles et demanda la faveur d'une gente dame. Le coeur de Zyra manqua un bond lorsqu'elle reconnut le visage de la douce que le chevalier espérait honorer. C'était Alceste ! Sa demie-soeur qui lui manquait tant. Une pointe de jalousie s'empara d'elle en la voyant donner les couleurs de leur maison au combattant en armure. Elle n'aimait pas voir sa petite soeur être ainsi courtisée, mais que pouvait-elle faire? Ici, elle n'était pas Zyra Snow, mais Lady Darkfall et elle devait passer le plus inaperçu possible. D'où elle était, elle avait une excellente vue, les gens semblaient mal à l'aise à ses côtés alors, ils lui laissaient toute la place. Ses yeux étaient rivés sur sa soeur. Elle ne voulait pas que personne ne la reconnaisse mais une partie d'elle espérait aussi qu'Alceste la remarque... Elle aurait aimé, elle aussi qu'un chevalier vienne ainsi gagner ses faveurs, mais elle n'était qu'une bâtarde, mais plus encore... une fugitive.

Elle reporta son attention sur le chevalier qui portait maintenant aussi les couleurs de sa maison, les Blackwood et fronça les sourcils. Elle avait envie de le transformer en grenouille sur le champ, mais elle se retint... même si elle ne chassa pas totalement l'idée de son esprit. Elle enfouie son visage sous sa cape car si Alceste était présente, quelqu'un pourrait la reconnaître puisque les deux femmes se ressemblaient... leurs grands yeux bleus et leurs chevelures noires comme la nuit...
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarthe emperor
ɤ REGISTRATION : 13/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 521
ɤ STATUT DU SANG : Noble
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : Cahoridie
ɤ METIER OU FONCTION : Fille de la main du roi... Oisive naturellement

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 9:16


The King's tournament


(William F. Buckley, Jr.) ▽ It is not a sign of arrogance for the king to rule. That is what he is there for.
L'excitation du tournoi ne cessait de grandir, en particulier chez les jeunes dames nobles de l'estrade. Chacune voulait son chevalier, un homme fort et brave qui porterait ses couleurs. La fille cadette de la main du roi posa son menton dans sa main, et observa les dames une à une ainsi que les futurs combattants. Parmi eux, il y avait les deux frères de la reine. Ils étaient tous deux d'excellents combattants et il fallait dire que Cellie attendait de voir si un duel les opposerait, cela risquait d'être très intéressant.
Ser Tilney se dirigea alors vers l'estrade et un léger murmure sembla parcourir celle-ci, arrachant un sourire à la jeune Stormrage qui contrairement à d'autres ne souhaitait absolument pas être choisi. Si un homme brave, avec possiblement un peu de pouvoir et beaucoup de fortune se présentait à elle, son père se serait probablement empressé de préparer un contrat de mariage entre la blonde et ledit personnage. Cela lui permettrait de se débarrasser de cette cadette gênante et depuis peu réfractaire à toute autorité paternelle.
Le chevalier s'approcha alors de la dame Blackwood et Cellie ne put s'empêcher de pousser un soupir de soulagement. Celle-ci lui offrit donc ses couleurs avant de se rasseoir, et ser Tilney s'éloigna.
Cellie pencha alors la tête vers la dame et lui sourit avec douceur tandis que quelques murmures offusqués s'échappèrent de la bouche de damoiselle jalouse que cette femme du Nord fut choisie et non elles.
"Vous avez beaucoup de chance madame, ser Aerendel Tilney est un fier combattant. Je suis certaine qu'il vous fera honneur !"
Elle ajouta
"Mais je manque à toutes les politesses. Permettez-moi de me présenter. Je me nomme Cellie, seconde fille de la main. Vous êtes une des lady Blackwood n'est-il pas ?"

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarhalbarad
ɤ REGISTRATION : 13/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 1196
ɤ STATUT DU SANG : un sang aussi pur et royal que le cristal.
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : les étendues ensoleillées de cahordie, la contrée et des rois.
ɤ METIER OU FONCTION : jeune roi, marionnette favorite d'un peuple qui attend beaucoup de lui.
ɤ INVENTAIRE : l'épée des hammer accrochée à la ceinture • un poignard caché dans chacune de ses bottes • la couronne sur sa tête et des fourrures sur ses épaules.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 9:46

il te sembla en cet instant que les rivalités n'auraient pas seulement lieu dans l'arène, mais également autour de toi. ta vie était un perpétuel combat.

theme song. Bien qu’absorbé par le spectacle de la foule et de mes oncles, mes oreilles traînent pensivement autour de moi. Je ne manque d’ailleurs pas d’entendre la remarque désobligeante d’Euphemia à l’encontre d’Aurore, ce qui a le don de m’agacer. « Ne sois pas méchante Euphemia. » je lance sans quitter le terrain des yeux, un peu froidement toutefois. Je jette un coup d’œil à Eleonore puis me tourne vers Aurore à qui je souris en guise de réconfort. Mon regard se porte de nouveau sur Aerendel qui vient demander à Alceste de faire honneur aux maisons de la famille Tilney et je ne peux m’empêcher de lâcher un petit rire amusé, notamment quand Cellie vante les mérites de mon oncle. « Un homme droit et une façon honorable de se battre. Hm … Vous voyez Lady Blackwood, vous n'allez pas regretter d'être restée au château ! » J’ajoute. Puis j’observe mon autre oncle, Dezial, s’approcher d’Hedwige et faire la même chose. Je souris encore, ravi. C’est alors que je sens un regard posé sur nous de façon insistante, ce genre de sensation qui ne nous lâche pas : cette personne portant une cape noire recouvrant son visage, je suis presque certain qu’il s’agit de Zyra pour l’avoir vue plusieurs fois à Aubétoile ainsi cachée. Je cligne des yeux, me retourne vers les miens et recommande d’une voix qui trahit mon excitation alors qu’elle aurait dû être une recommandation contre les diverses médisances de ces filles que je ne connais trop : « Tâchez de profiter du spectacle. » Euphemia et Cellie font la paire, et même si elles m’amusent beaucoup, cela me plaît moins quand elles s’attaquent gratuitement à des gens, simplement pour le plaisir. Je regrette même qu’Aurore soit aussi loin de moi, même si je pense qu’Alceste a un tempérament assez fort pour ne pas laisser Aurore sans aide si elle venait à être raillée de nouveau. Je préfère m’intéresser de nouveau au spectacle, impatient que le premier tour ne commence. Mille suppositions naissent dans mon esprit, mais je n’arrive pas à trouver de gagnant. Je me tourne vers Màebh, seul garçon de l’estrade pour me soutenir, et Hedwige, et leur demande ce qu’ils en pensent. Après tout, je suppose que ce sont les seuls à s’intéresser réellement aux techniques de combat des chevaliers et non à leur apparence, bien que ce ne soit pas un élément à négliger. « C’est une bonne chose que Dezial se batte. » je fais remarquer à Eleonore, ravi qu’il ait envie de sortir de son statut de « bâtard » afin de prouver qu’il vaut mieux que ça. Fier de mes oncles, je sens que le tournoi va être riche en émotion.

©alaska

________________________

reign in blood.
Pour grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes: Ils peuvent se tromper comme les autres hommes. Rien ne ressemble plus à un homme qu'un roi. @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 9:49



The king's tournament.
Intrigue 1.



La fête bat son plein, et l'on peut déjà appercevoir quelques uns des chevaliers qui nous offriront ce merveilleux spectacle. Tout le monde est sur le qui vive, emportés par l'excitation de l'événement. A tel point que ma voisine que bouscule légèrement lorsqu'elle se rassied à mon tour. Immédiatement je prends sa main afin de lui expliquer que ce n'est rien. « Ce n'est rien Mylady ! Ce genre d'événement rend les gens plus maladroits qu'à leur habitude, moi la première. » je lui explique en lui souriant. Puis je ne tarde pas à me présenter à cette inconnue. « Mon nom est Aurore Hawklin. » La jeune femme s'apprête à me répondre à son tour, mais son attention se retrouve bien vite happée par l'apparition d'un cavalier face à nous. Il s'agit d'Aerendel Tilney, qui vient demander à ma voisine si elle accepterait d'être sa Dame.

A cet instant je ne peux retenir un petit cri de joie et d'émotion. J'ai toujours rêvé de ce genre de scénario. Moi qui déteste les convenance, j'ai beaucoup d'affection pour les sentiments sincères, et qu'y a-t-il de plus sincère qu'un homme venant proposer à une femme de le soutenir ? Je regarde alors les yeux brillants ma compagne donner son ruban à son chevalier.

A mon tour je m'apprête à parler de ce geste avec ma voisine quand Cellie s'adresse à elle avant moi. Je me recule légèrement afin de laisser les deux jeunes femmes parler. En fin de compte, j'aurais aimé avoir la place la plus à l'extrémité, cela m'aurait épargné de me sentir présente uniquement pour la décoration. Je soupire alors, un peu décontenancée par le fait d'être ainsi ignorée voire méprisée par certains. Ces réactions que l'on peut avoir à mon égard à Aubétoile ont bien faillit me faire quitter la capitale pour de bon. Sans notre dernière discussion avec Halbarad, je serais certainement rentrée chez moi et plus personne n'aurait entendu parler de moi. Mais je suis restée, sans trop savoir pourquoi d'ailleurs. A l'époque le rôle de Reine me paraissait horrible mais les bons conseils d'Eleonore m'ont rapidement faire voir d'autres vérités à propos de cette fonction, des vérités qui semblaient déjà plus me convenir. Alors me voilà toujours ici, à me demander si cette situation trouvera une évolution quelconque un jour.
Revenir en haut Aller en bas
avatarthe emperor
ɤ REGISTRATION : 02/01/2014
ɤ PARCHEMINS : 682
ɤ STATUT DU SANG : Royale, son père était feu le Roi Halbarad I.
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : La Cahoridie, la contrée des Rois.
ɤ METIER OU FONCTION : Princesse de Kahanor, qui cherche à évoluer pour aider le Roi, son frère.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 10:33

The King's Tournament
Intrigue


Lady Cellie était également présente à ma plus grande joie, j'aurais bien troqué ma place pour être avec elle surtout qu'à ses côtés se trouvait cette femme qu'elle appréciait autant que moi. Si j'avais eu une sœur, la fille de la main aurait été celle-ci. « Lady Cellie. » En guise de bonjour, je lui fis un signe de tête « Je suis contente de vous voir. » Les étiquettes ... J'étais obligé de lui parler de cette manière en public pour être bien élevée. Une vraie mascarade qui me fit soupirer.

Après cette petite remarque, vinrent les réflexions d'Halbarad. D'habitude, c'était la Reine qui se chargeait de me gronder. « Méchante ? Crois-moi, si je l'avais été, elle serait déjà repartie chez elle se consoler auprès de ses pigeons, ... et je serais certainement recluse pour dix ans. » Dis-je aussi froidement, sans un regard pour le Roi. Oui, je voulais changer de place, le Roi n'était pas aussi amusant que je l'aurais voulu. La plupart des gens nobles étaient des acteurs. Ce n'était pas mon cas, non seulement, je n'arrivais pas à mentir, mais en plus, il m'était impossible de faire semblant, alors princesse que j'étais, je m'accordais parfois des paroles, peut être déplacées mais franches à la fois. Jetant un œil sur la Reine pour voir si elle m'avait entendu, mon regard revint sur les chevaliers.

Tous impatients que le tournoi commence, les chevaliers commencèrent peu à peu à se montrer. Oncle Aerendel fût le premier. Demandant les grâces d'une femme que je ne connaissais pas du nom de Lady Blackwood, je souris quand elle accepta de lui donner son ruban. Peut-être un mariage en vue ? Vint ensuite Oncle Dezial qui fit de même avec une autre dame, peut-être encourager par le suzerain de Medraven. Mon oncle ne portait pas d'armure parce qu'il n'était pas chevalier. Il n'était pas chevalier, parce qu'il était bâtard. Injuste. Cependant, je fis de même pour lui, en lui faisant un signe discret d'encouragements. Mes oncles étaient connus pour leurs habilités, c'était de grand combattant, chevalier ou non et les voir se battre était excitant, et angoissant à la fois. Combien de chevaliers sont morts lors de tournois ?
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tales-of-k.forumactif.org/t418-euphemia-e-hammer-winter-i
avatarthe emperor
ɤ REGISTRATION : 01/01/2014
ɤ PARCHEMINS : 137
ɤ STATUT DU SANG : noble.
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : medraven.
ɤ METIER OU FONCTION : seigneur d'elaven, et de medraven.
ɤ INVENTAIRE : en plus de son épée et de son poignard, il possède un arc, et un faucon, pour la chasse. Son étalon s'appelle Seigneur -original non?-.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 10:37

« Alors tachez de vaincre pour moi. » lui répondit-elle en souriant finalement. Aerendel, satisfait, autant de ce sourire qui lui réchauffait le cœur en lui prouvant que la demoiselle n'était pas de glace, de plus, il avait obtenu ses couleurs. Dans sa main il tenait le ruban qui avait tenu ses cheveux, des cheveux magnifiques d'ailleurs. Il l'accrocha tant bien que mal autour de son bras, avant de regagner le bout de la piste où il redescendit de cheval. Il flatta son flanc de quelques caresses, ne renforçant que l'excitation de l'étalon avant de se diriger vers les autres participants. Son frère le premier en profita pour lui glisser quelques mots, « Mon frère ce charmeur. La belle inconnue aurait-elle frappé ton cœur ? »
avant de se mettre à rire. Aerendel haussa les épaules « Je songe à me marier, il faut donc que je trouve des potentielles épouses. Ah et, tu rimes.». Puis avec sérieux, Dezial lui demanda « Penses-tu que je devrais-faire pareil ? Où devrais-je me cantonner dans mon rôle de bâtard, et me montrer heureux de déjà participer à pareil évènement? »
Le seigneur d'Elaven se crispa légèrement. Difficile de répondre à cela, mais finalement ce fut également sérieusement qu'il répondit « Vas-y. C'est un jour de fête, si tu vois une jolie dame, demande-lui donc, elle ne pourra pas te le refuser. Et tu es peut-être un Rivers, mais nul ici n'ignore qui tu es, ton rang, et le fait que tu es l'un des meilleurs combattants de Kahanor. »

Puis il reporta son regard sur la foule. Il était calme, la foule était agitée. Aerendel fixe alors de nouveau la tribune. Il voit les lèvres bouger mais aucun mot n'en sort. Cellie Stormrage se penche vers l'inconnue. Il aurait été curieux de savoir ce qu'elle disait, la félicitait-elle d'avoir été choisie ? Un léger sourire effleura ses lèvres, il pouvait la regarder sans qu'elle le vît, son heaume masquant une bonne partie de son visage. Ce qui la frappait le plus chez elle, était sans doute ses yeux, d'un bleu clair, tandis que sa chevelure était aussi sombre que la nuit. Aerendel s'était toujours imaginé les femmes du Nord comme des espèces de sauvageonnes, se baladant toujours épée à la main, se croyant les égales des hommes.
La jeune femme occupant ses pensées, d'ailleurs un peu trop à son goût, il décida, dès que le tournoi serait terminé, de s'enquérir de son identité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 10:56

    Kara était enfin arrivée au tournoi ! Lorsque la nouvelle était venue à elle, elle n’avait pas hésité. Toutes les raisons étaient bonnes pour échapper à son père. Celui qui, le matin même, avait accepté qu’elle y aille, surtout pour se débarrasser d’elle, mais qui avait refusé qu’elle emprunte un de ses chevaux. La dispute avait éclaté, impossible de s’y rendre à pied et puis elle n’avait pas besoin de sa bénédiction ! Elle avait tout de même prit son cheval sous les cris de son père. Après tout, c’est elle qui les élevait, il n’avait pas son mot à dire. Après une matinée pareille, la jeune femme pensait bien s’amuser un peu. En effet depuis qu’elle avait pris en main son élevage, elle ne côtoyait que peu de monde. Un peu de chaleur humaine lui ferait le plus grand bien. Elle se frayait un chemin à travers la foule, afin d’avoir une bonne place et de pouvoir observer les chevaux en actions. C’était là, tout ce qui l’intéressait ! Bien sûr, elle applaudirait les courageux chevaliers quand tout le monde les applaudirait. Mais, bien qu’elle admirait la force des combattants, ce qu’elle appréciait le plus c’était la puissance des chevaux. Les siens possédaient force et courage, ils ne manquaient pas de puissance, mais elle aimait regarder ces chevaux, comme n’importe qu’elle femme apprécierait de regarder une pièce d’étoffe qu’elle ne pourrait s’offrir. Elle n’avait jamais connu pareil évènement, elle ne savait pas comment il fallait se conduire, ni ce qu’il ne fallait pas faire. Elle s’était dit qu’elle suivrait ce que la foule ferait. Enfin elle supposait qu’il n’y avait pas de protocole à suivre car le tournoi était fait pour divertir. Alors elle en profiterait, depuis combien de temps ne s’était-elle pas amusée ? De plus, elle savait qu’aujourd’hui elle apercevrait la famille royale pour la première fois. Elle pourrait donc mettre des visages sur des noms. Kara verrait aussi les habits chics et chers, des dames assissent sur l’estrade. Elle apercevait déjà les belles parures des femmes nobles. Ceux qu’elle ne pourrait jamais avoir.

    Soudain, la foule se tut et tous les regards se portèrent vers un jeune homme couvert d’une épaisse fourrure. Kara devina qu’il devait s’agir du jeune Roi, qui d’autre aurait été capable de faire taire la foule. Le jeune homme restait humble et entamait son discours. La jeune femme remarquait sa prestance et fut satisfaite de voir qu’elle ne s’était pas tromper à son sujet. Avant aujourd’hui elle avait confiance en lui, elle savait qu’il serait capable de reprendre le royaume et de gouverner aussi bien que son défunt père. Elle le sentait dans la force de son regard et de ses paroles. Il annonça le début du tournoi et la foule reprit ses cris d’encouragement. Les sabots résonnèrent et le regard de Kara ne reposait que sur les chevaux portant fièrement leur chevalier. Le spectacle était vraiment impressionnant. Elle s’amusait et avait déjà oublié l’évènement de ce matin. Elle savait cependant que le retour à la réalité serait très dur. Lorsque tout serait fini, elle devrait reprendre la route et rentrer chez elle ou son père l’attendrait et l’éternel combat reprendrait…
Revenir en haut Aller en bas
avatarthe emperor
ɤ REGISTRATION : 25/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 294
ɤ STATUT DU SANG : Noble.
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : Forteterre.
ɤ METIER OU FONCTION : Régente des terres des Blackwood.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 12:06

Elle ne lâchait pas du regard ce chevalier dont elle ne connaissait pas l'identité, et elle l'aurait ainsi fixé durant encore longtemps, si une voix fluette n'était pas venue la sortir de son émoi. Clignant des yeux à vive allure, elle décrochait à regret de cet homme pour passer à une autre jeune fille, richement vêtue qui semblait ignorer leur voisine commune, Aurore, qui se trouvait entre elles deux. Elle hésitait un instant avant de répondre, se retournant vivement vers cet homme dont, désormais, elle connaissait l'identité, mais avant même de pouvoir répondre quoi que ce soit, le roi l’alpaguait. Et les propos tenus par le souverain n'étaient pas vraiment fais pour lui plaire, et le regard qu'elle avait alors lançait à son roi qui semblait s'amuser de la situation étaient sans équivoque. Elle n'appréciait que très moyennement ce genre de remarques, mêmes si celles-ci était assurément pleine de vérité. « Oh, mais je vous serais jamais que trop reconnaissante de m'avoir invité à rester votre Majesté. », pourtant c'était avec un sourire qu'elle avait ainsi répondu au roi, d'une façon qui se voulait aussi enthousiaste que la sienne, et bien plus amusante ainsi que reconnaissante qu'elle n'était vraiment insolente. Après tout, ce n'était ni le lieu, ni l'instant pour provoquer une esclandre comme il n'était pas utile de faire perdre la face au roi devant son peuple ainsi réunie.
Demi sourire sur son visage pâle, elle s'était alors remémorée les présentation écourtées, et tentant de remettre de l'ordre dans son esprit, elle s'était légèrement penchée en avant, pour mieux apercevoir sa voisine et la jeune fille qui siégeait à ses cotés. « Les nouvelles vont bien vite à la cour. », et les rumeurs y allaient aussi vite. On disait d'ailleurs au sein de la famille Blackwood qu'il n'y avait jamais eut plus rapide comme moyen de faire parvenir les nouvelles que les commères de la cour royale. Il fallait croire que cela était bien fondée. « Comme l'a si bien dit notre chère amie, je suis lady Alceste Blackwood. », l'ironie était de mise au vu de la réaction de l'une comme de l'autre, et il était amusant de voir que parmi les jeunes filles de la cour les crêpages de chignons étaient toujours aussi flagrant malgré les tentatives des deux demoiselles de se montrer discrète. Et profitant des politesses mondaines qu'échangeaient la fille de la main du roi et la sœur du roi, elle se tournait vers la jeune fille a ses cotés, pour lui glisser dans un murmure : « Si vous ne vous sentez pas à l'aise, je peux prendre sur moi d'échanger nos places sous un faux-prétexte. », et faisant comme si de rien n'était elle avait de nouveau reporté son attention vers la piste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarthe justice
ɤ REGISTRATION : 15/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 1043
ɤ STATUT DU SANG : Bâtard
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : En Medraven au sein de la cité d'Elaven
ɤ METIER OU FONCTION : Officiellement, maître d'armes à Aubétoile, officieusement il est membre du conseil des Sombrelames.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 12:55

« Cela faisait grand plaisir au maître d'armes que de revoir son jeune frère. Durant neuf ans tout deux ne s'étaient pratiquement pas vus, de part le voyage du bâtard, en quête de justice et de renom. Depuis son arrivée à la capitale, bien qu'heureux de revoir une partie des siens, le manque de revoir le reste des siens ne se fit que plus pesant. Ainsi, lors de tels événements, le bâtard était aux anges de pouvoir enfin les retrouver, et aimait passer du temps en leur compagnie. Seulement, en cette journée, il devrait sans doutes se passer de celle d'Aerendel, dont, semble-t-il le cœur avait été touché par un regard merveilleux. Le taquinant légèrement sur cela, il lui répondit qu'il pensait simplement à se marier, avant de lui faire remarquer qu'il rimait. Cela le fit rire.

« Un peu de poésie dans ce monde de brutes. Mais, comme tu le sais jee suis bien mauvais à cet exercice. Cela dit, tu fais bien mon frère. Un lord sans compagne fait élever des voix dans l'ombre. Prions pour que ces jolis yeux deviennent bien plus qu'un choix potentiel. »
Affichant un doux sourire, le combattant écouta la suite des paroles de son frère, emplies de bon sens. Selon lui, il devait foncer, demander les faveurs d'une femme, après tout c'était un jour de fête. Malgré son statut, nul ne pouvait ignorer son rang et ses capacités. Ces quelques mots finirent par donner du courage a l'aîné, qui le remercia par une main sur l'épaule.

Se retournant vers le public il chercha donc Hedwige du regard, qui n'était finalement pas bien loin de l'estrade, un air sérieux sur le visage, équipée comme elle se devait d'être, semblant assurer un surplus de protection. Cela était bien dommage de ne pas apercevoir son sourire, ce dernier était si … Pur, si beau. Du point de vue de notre ami, elle était capable de toucher le cœur de quiconque grâce à cette splendeur. Tout deux étaient amis, rien qu'amis, mais, comment rester de marbre devant pareille merveille ? Se retournant une ultime fois vers son frère, il remarqua son regard vers l'estrade, la demoiselle lui plaisait donc vraiment.

« Prends garde mon frère, tu vas finir par baver. »

C'est donc en riant que le maître d'armes s'approcha de l'estrade à son tour, ôtant son casque, pour enfin offrir un doux sourire à la capitaine des Cavaliers verts. Là, il tendit son bras en sa direction, dans l'espoir qu'elle y noue ce tissus, afin de prendre exemple sur le seigneur de Medraven.

« Lady Hedwige ? Aurais-je l'honneur de porter votre faveur pour ce tournoi? Sans doutes cela me donnera-t-il la force nécessaire pour vaincre, peut-être aussi que votre doux sourire porté à mon attention n'y sera pas pour rien. »

Un sourire joyeux, chaleureux et franc se dessina. En ce moment, il n'imaginait pas quelles idées cette scène pouvait donner à sa sœur, la reine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarthe justice
ɤ REGISTRATION : 14/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 278
ɤ STATUT DU SANG : noble.
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : alcahar.
ɤ METIER OU FONCTION : capitaine des Cavaliers Verts.
ɤ INVENTAIRE : outre les possessions coutumières d'un Cavalier Vert, à savoir sa broche, une bourse d'argent et une paire de gants en cuir, Hedwige porte une longue épée dans un fourreau suspendu en travers de son dos ainsi que deux dagues jumelles soigneusement rangées dans des étuis attachés à ses cuisses. elle privilégie les tenues en cuir, agrémentées de capes en fourrure de renard - elle en garde une précieusement, en fourrure de loup géant, qu'elle tient de son défunt père et qu'elle ne sort que par grand froid.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 15:56


the king's tournament
ɤ

Si Hedwige n’était pas née femme, elle aurait probablement eu moins de scrupules à prendre la succession de son père au domaine des Tarly. Elle aurait eu le choix d’une épouse convenable, le privilège d’une formation au combat et elle aurait eu le loisir d’accompagner son père lors de ses parties de chasse. Peut-être même aurait-elle pu lui éviter son funeste destin… Mais cela faisait bien longtemps qu’elle avait cessé de se bercer d’illusions et qu’elle avait décidé d’accepter de jouer avec les cartes qu’on lui avait remises à sa naissance. Et elle avait su devenir quelqu’un, se faire une place dans ce monde dominé par les hommes dans bien des domaines. Selon bien des avis, elle s’en était même mieux sortie qu’un homme ; l’une des plus jeunes capitaines des Cavaliers Verts, aussi douée aux armes qu’aux chevaux, réputée pour sa bienveillance, mais aussi pour son inflexibilité. Avec le temps, la jeune femme s’était fait un nom à Aubétoile et dans le cœur de ses propres cavaliers. Au final, rien n’importait plus à présent que l’estime qu’ils lui portaient et la confiance qu’ils plaçaient en elle. Elle n’avait besoin de rien de plus. Elle n’était plus une enfant qui s’imaginait héroïne de contes de fées où elle finissait par vaincre le Mal et sauver le prince… A ce souvenir, ses lèvres s’étirèrent en un sourire. Elle n’avait jamais été une damoiselle en détresse.

Une main nonchalamment posée sur la poignée de son arme suspendue à sa cuisse, la belle couvait de son regard bleuté la silhouette du Roi à quelques pas devant elle. Halbarad II avait rapidement pris ses fonctions, agissant avec droiture et s’efforçant de montrer qu’il avait beau être jeune, il n’en demeurait pas moins le digne fils de son père. Lorsqu’il se tourna vers elle en quête de commentaires, elle s’autorisa un sourire faussement suffisant : « Que les hommes se battent pour la gloire, je resterais là pour veiller sur vous, Sire. Nous verrons bien qui s’en sortira le mieux. » Ses yeux pétillèrent de malice, parsemant ses mots d’une légèreté habituelle lorsqu’il s’agissait d’Hedwige. Elle connaissait le jeune roi depuis des années à présent, elle l’avait connu lorsqu’il sortait à peine de l’enfance et qu’il entrait pas à pas dans l’adolescence. Elle était fière de lui, à l’image d’un mentor qui aurait vu son élève le dépasser. Halbarad avait encore de belles années devant lui… Et elle ferait en sorte qu’aucune menace ne se dresse à l’horizon.

En parlant de menaces et de mesures de sécurité, elle observa calmement chaque visage présent sur l’estrade – associant régulièrement leurs traits à un nom – et termina par celui de Maèbh non loin d’elle. « Pas trop nerveux ? » lui murmura-t-elle du bout des lèvres sans détourner le regard. Pourtant, l’intervention d’un chevalier attira son attention. L’homme, qu’elle reconnut comme étant Aerendel Tilney, s’adressa à l’une des jeunes filles présentes pour lui demander de lui accorder ses faveurs pour le tournoi à venir. Amusée par le spectacle de la demoiselle rougissante, Hedwige eut un hochement de tête appréciateur lorsqu’elle la vit se défaire de son ruban pour le confier au jouteur.  Bien qu’elle ne le connaissait pas personnellement, elle n’avait entendu que du bien au sujet d’Aerendel et cette jeune fille, qui devait sûrement être lady Alceste Blackwood, n’aurait pas pu trouver meilleur champion. Si ce n’était…

Ses pupilles glissèrent sur les hommes en armure jusqu’à trouver un regard qu’elle ne connaissait que trop bien. Profitant que l’attention de Dezial soit tournée vers son frère, elle l’observa avec un doux sourire. Les récentes révélations sur son identité et sur sa véritable nature n’avaient en rien émoussé la confiance mutuelle qu’ils se portaient – au contraire, même. Une fois la surprise passée, elle avait bien vite réalisé qu’en se dévoilant ainsi, il lui montrait qu’il lui confiait sa vie. C’était plus qu’elle ne pouvait demander. Reprenant sa ronde visuelle, la capitaine tendit l’oreille vers les discussions polies des jouvencelles à ses côtés et ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel. Les femmes pouvaient être cruelles les unes envers les autres. Encore une fois, elle était soulagée de ne plus avoir à frayer avec la noblesse en portant le titre de lady Tarly. Très à l’aise dans son uniforme de cuir, elle n’aurait échangé pour rien au monde son attirail d’armes pour une belle robe et des fourrures de dame. Rien ne l’aurait mieux protégée que l’épée qui dormait dans son dos ou les dagues à ses cuisses.

De nouveau, un chevalier s’avança vers l’estrade. Hedwige eut la surprise de reconnaître Dezial… et la lueur qu’elle discernait dans son regard n’avait rien de rassurant. Qu’allait-il faire ? Bien malgré elle, elle sentit ses lèvres s’étirer pour se fendre d’un sourire. L’insolent maître d’armes avait les yeux rivés sur elle. Dès qu’il ôta son heaume, elle sut ce qui l’attendait et, bien que le détestant amicalement pour cette scénette, fut plutôt flattée par son choix. Ses pommettes se mirent à la chatouiller malicieusement et son souffle se fit plus court. « Lady Hedwige ? Aurais-je l'honneur de porter votre faveur pour ce tournoi ? Sans doutes cela me donnera-t-il la force nécessaire pour vaincre, peut-être aussi que votre doux sourire porté à mon attention n'y sera pas pour rien. »

Un rire, évanescent et spontané
fit éclater le masque autoritaire
de capitaine qu’elle portait
avec sérieux depuis son entrée.

Elle aurait dû savoir qu’il ne résisterait pas à l’occasion… Et puis après tout, pouvait-elle vraiment lui en vouloir ? Sa main droite vint tirer sur le foulard émeraude qui couvrait sa gorge, une fantaisie de dernière minute pour le tournoi. Pouvait-il lire dans son regard l’amusement qui y couvait ? Sans doute. Le morceau de tissu flotta un instant sous la brise, avant qu’elle ne s’avance à son tour et se penche vers lui pour le nouer à son poignet. A voix haute, pour que tout le monde puisse l’entendre, elle clama : « Puisse ce présent vous rappeler qu’en ce jour, vous êtes mon champion. Puisse-t-il vous porter chance. » Puis, plus bas, aux seules oreilles des plus proches auditeurs : « Essayez de ne pas trop les abîmer, Dezial. » fit-elle avec un sourire entendu. Lorsqu’enfin elle sembla se redresser, elle lui chuchota une seule phrase. « Puissent les Dieux te sourire, mon ami. »

________________________


And my heart is the heart of a life.
For the devil to dance again,
And the room is too quiet.

I was looking for the breath of a life.
A little touch of a heavenly life,
But all the choirs in my head say no, oh oh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avataralizarine
ɤ REGISTRATION : 29/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 322
ɤ STATUT DU SANG : la roture, sans passer par la case savonnette à vilains, merci
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : née à Brenwall, en Alcahar
ɤ METIER OU FONCTION : alleresse (servante de Gilraen & la Mère, dans un sens) & maître assassin, ça va bien ensemble
ɤ INVENTAIRE : (toujours avec elle) un prénom de merde • un nom de famille inventé (qu'importe) • une vie de merde • des fringues rouges • deux poignards • des onguents • une paire de ciseaux • quelques rares bijoux • une sacoche dans laquelle elle pourrait presque transporter toute sa vie

(caché à Brenwall) un bocal de conservation longue durée (une sorte de formol médiéval) où un bébé mort-né attend patiemment qu'elle remplisse le contrat qu'elle a avec les déesses Mère & Gilraen.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 16:05

Toute gueuse qu'elle était, Simul avait quelques avantages. Quelques, hein. Je ne parle pas de sa connaissance de la géographie de Kahanor (inexistante ou presque), ou de sa capacité à manier une plume (pour se prendre pour un chevalier, à la rigueur, oui ; mais pour écrire, c'était nul de chez nul). Simplement que, en tant que camériste de la Reine Éléonore, Simul avait la possibilité d'assister au Tournoi en l'honneur du jeune roi Halbarad II à une place pas trop pourrie. Bon… Pas trop pourrie, c'est à dire, en contrebas un peu, et plus ou moins derrière le poteau qui soutenait le baldaquin au dessus de la famille royale. Normal, quoi. Et puis, Simul était une gueuse, elle n'avait rien à dire. Il n'empêche qu'en revenant d'avoir posé une peau de bête sur les genoux de la Reine pour éviter que cette dernière ait froid, Simul s'assit à côté de Rozala et commença à pester que l'on y voyait que très mal. « On n'y voit rien, et en plus de ça, il fait froid. »
Assise sur un banc bancal (le propre d'un banc, en somme), Simul regardait autour d'eux. Les nobles avaient des parures splendides, des étoffes richement brodées, bref des choses qui la rendaient admirative, elle la pauvre gueuse de Tranchecolline qui avait grandi à côté d'un métier à tisser pendant des années. Si son frère était là, il aurait pu lui donner tous les secrets de fabrique des différents tissus. Mais il était dans le trou à rat familial, et n'en sortirait certainement jamais. Les femmes étaient belles, les hommes courageux, en somme la noblesse faisait miroiter ses attributs et ses dorures. Raison de plus pour Simul de se sentir bien peu de chose dans ce monde du savoir-paraître. Mais elle allait assister au Tournoi, et voyant Dezial Rivers tendre son bras vers la capitaine des Cavaliers Verts, Simul se mit à rêver à une vie qu'elle aurait pu avoir si elle était née avec un nom et des terres… et puis aussi un peu plus de courage qu'elle n'en avait. C'était sans nul doute la dame de la maison Tarly que Simul admirait : la seule à porter son uniforme de cuir, loin des robes à froufrous des dames de la cour. Sans cesser d'observer la dame noble qui était sur le rang devant elle, Simul se pencha vers l'oreille de Rozala Gelder, sa voisine pour lui demander en murmurant : « Elle a tellement de chance : elle est belle et aimée… » Avait-elle raison, ou n'était-ce que des plaisanteries entre amis, qu'importe. Elle était en train de rêvasser.
Et Simul, gueuse à la dentition qui laissait à désirer, l'enviait, pour sûr. Et puis elle se ressaisit et regarda ailleurs : des gens auraient pu croire qu'elle était amoureuse de la dame Tarly, ça aurait été… gênant. Reportant son regard sur les hommes qui voulaient combattre, elle se mit à rêver à ce qu'un lui demande un jour sa faveur… Ce qui n'arriverait, bien entendu, jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tales-of-k.forumactif.org/t704-i-m-a-sinner-i-m-a-saint-a
avatarthe emperor
ɤ REGISTRATION : 01/01/2014
ɤ PARCHEMINS : 137
ɤ STATUT DU SANG : noble.
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : medraven.
ɤ METIER OU FONCTION : seigneur d'elaven, et de medraven.
ɤ INVENTAIRE : en plus de son épée et de son poignard, il possède un arc, et un faucon, pour la chasse. Son étalon s'appelle Seigneur -original non?-.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 17:53

Alors qu'il patientait aux côtés de son frère, celui-ci décida finalement de se lancer et s'approcha de la tribune. Il s'arrêta à côté d'Hedwige Tarly, le Capitaine des Cavaliers Verts, et lui demanda également ses couleurs. Le sourire d'Aerendel s'élargit lorsque la jeune femme lui tendit son foulard. Dezial le méritait bien.
Patiemment, il attendit que ce dernier revienne à sa place, où ils attendraient le signal du début des « hostilités », tous les combattants n'étaient pas encore en place. Aerendel n'avait vraiment pas envie de se battre contre son frère, il savait qu'il ferait son possible pour l'éviter en combat, du moins celui-ci, car pour le reste des épreuves, ils n'auraient pas à combattre l'un contre l'autre. Sauf la joute peut-être. Lorsque finalement Dezial revint à la hauteur du jeune seigneur, il ne put s'empêcher de lancer également « Visiblement il n'y  a pas que moi qui ait été touché au cœur ! » Il n'avait pas été touché au cœur, non, il ne la connaissait même pas, mais disons que son regard allait souvent à elle. Comme le lui avait fait remarquer Dezial, même si il n'était pas d'accord avec lui. Il ne bavait pas. Aucune femme ne pourrait le faire se mettre à genou. Même pas une femme venue du Nord. Du moins, c'est ce qu'il espérait. Sa mère avait toujours été une créature bonne, douce, et gentille, soumise à son époux et seigneur, une bonne compagne en somme. L'épouse rêvée, qui fermait les yeux lorsqu'il le fallait, pardonnait les frasques de son époux. Aerendel voulait-il vraiment d'une épouse comme ça ? Il ferma les yeux. Non. Il voulait une femme, une femme surprenante, avec qui il ne s’ennuierait jamais. C'était pour cela qu'il n'était toujours pas marié, il était un excellent parti, il aurait pu épouser n'importe quelle jeune fille, mais il avait fait le choix d'attendre. Et désormais, il arrivait presque à la trentaine. Il était temps.

« Tu sais qui elle est ? » demanda t-il à son frère, une lueur d'espoir dans les yeux, ne pouvant finalement plus attendre la fin du tournoi pour connaître son identité. Il ne prit même pas la peine de préciser de qui il parlait, il était évidemment que c'était son inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarthe juggler
ɤ REGISTRATION : 19/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 509
ɤ STATUT DU SANG : bâtarde des Blackwood, on le reconnaît par la couleur de ses cheveux, noirs comme la nuit.
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : à Forteterre, près de Pestebois plus précisément.
ɤ METIER OU FONCTION : tenancière de l'auberge La Nuit Blanche près de Pestebois et fugitive du Cercle.
ɤ INVENTAIRE : une dague noire comme la nuit qu'elle utilise pour sa magie du sang. Une longue épée qu'elle a volé à un Templier, seule arme pouvant la défendre contre ses derniers. Un petit portrait d'Alexander, son apprenti assassiné. Une bourse pleine de pièces d'or. Des herbes pour soigner... ou tuer en cas de besoin.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 18:28

the king's tournament.
Intrigue N°1

Zyra ne cessait de fixer le chevalier qui tenait les couleurs des Blackwood et sa demie-soeur. Depuis plus d'une quinzaines années, elle n'avait pas vu Alceste et maintenant qu'elle la retrouvait, c'était au milieu d'une foule et elle, bien assise dans les estrades des nobles. La mage avait envie de sauter là-haut et d'aller la serrer dans ses bras, mais elle savait très bien que les Cavaliers Verts entourant le roi auraient tôt fait de la pousser hors de là. Alors qu'elle fixait sa soeur, elle croisa le regard du roi qui la reconnut aussitôt. Elle lui rendit son sourire et inclina la tête, comme s'ils avaient une conversation secrète, pour le saluer et l'honorer en ce jour de fête. Puis, elle détourna le regard pour que le jeune roi ne remarque pas toute l'attention qu'elle donnait à Alceste. Elle regarda plutôt un autre chevalier demander les couleurs d'une des Cavaliers Verts et elle croisa les bras, s'accotant à un mur bien en retrait. Puis, elle reporta son attention sur celui qui avait demandé la faveur d'Alceste et fronça les sourcils. Son côté protecteur envers sa demie-soeur montait en elle, mais elle essayait de le réprimer. Il devait gagner ce Tournoi et honorer sa soeur, sinon, là c'était certain qu'elle le transformait en grenouille. Il devait probablement être un bon pari, mais c'était plus fort qu'elle, Zyra n'aimait pas voir sa soeur ainsi courtisée.

En tant que simple bâtarde, elle n'aurait jamais l'incroyable fardeau qui tombait sur les épaules d'Alceste et jamais elle ne trouverait de bon pari, elle-même. D'un côté, elle en était reconnaissante. Elle n'aimait pas toute cette attention. Elle préférait de loin se tenir dans l'ombre et observer alors que personne ne la remarque. Heureusement, il ne semblait pas y avoir de Templiers au Tournoi alors, elle pouvait respirer un peu. Elle retira son capuchon de sa tête, dévoilant son visage. L'air était frais, mais les vêtements de Zyra la protégeait bien. Elle s'approcha de l'arène et posa ses coudes sur le bois des remblais pour mieux observer le spectacle et surtout, pour garder un oeil sur les deux tourtereaux qu'elle ne quittait pas des yeux.
Code by Silver Lungs


Dernière édition par Zyra S. Darkfall le Ven 10 Jan - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarthe justice
ɤ REGISTRATION : 15/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 1043
ɤ STATUT DU SANG : Bâtard
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : En Medraven au sein de la cité d'Elaven
ɤ METIER OU FONCTION : Officiellement, maître d'armes à Aubétoile, officieusement il est membre du conseil des Sombrelames.

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 20:00

« Ce rire … Ohh, ce rire. Dezial n'avait jamais réussi à rester de marbre devant l'un de ses sourires, alors, la voir rire ne pouvait que lui chauffer le cœur de plus belle. Dans ces écrits, le jeune homme décrira ce spectacle de « meurtrier », réussissant à frapper les cœurs de quiconque de la plus dangereuse flèche qui soit. Durant des années, il ne s'était jamais posé la question du pourquoi de cette splendeur, n'était-ce pas lui qui influait sur cela ? Sa présence, sa douceur, ses mots ? Avec le temps, il se mit à y réfléchir, voyant d'un œil différent les sourires qu'elle adressait à autrui. Avait-il réellement ce pouvoir ? Dans tous les cas, en cet instant, il n'y pensait pas, préférant simplement profiter de ce qui s'offrait à lui, un rire éphémère illuminant de mille feu son visage. Elle qui semblait si sérieuse, si autoritaire, si intouchable jusqu'à lors, fit ressortir un visage enfantin, des pommettes rougissantes, et un visage heureux. Retirant son foulard rappelant quelques peu son poste, elle s'avança, amusée et heureuse de la scène, le cœur du combattant s'emballant à cette approche, se mettant à sourire tel un idiot, jusqu'à ce que le linge soit noué à son poignet. Solennellement, la belle prononça des mots à haute voix, parlant de champion et de talisman portant chance. Puis, elle se pencha vers lui, parlant bien plus bas, demandant de ne pas trop malmener ses adversaires, ce qui le fit rire. Il lui répondit encore plus bas.

« Des membres de ma famille sont descendus dans l'arène, je saurai me contenir. »

Puis, avant de partir, sa dame lui offrit des derniers mots, en appelant à la bénédiction des Dieux. Malheureusement, lui, n'avait jamais été des plus croyants, ce qui ne l’empêchait pas de trouver l'inspiration ailleurs que dans les prières. Ainsi, dans un soupir, il conclut par quelques mots avant de se retirer

« Je n'ai besoin que du tien, ma Dame. »

Retournant à sa place, le maître d'armes trouva un frère des plus joyeux devant la scène qui venait de se dérouler devant ses yeux, amusé, il se permit de retourner la remarque faite auparavant, sur une femme touchant un cœur. Cela le fit rire. Bien entendu, il avait raison, et sûrement bien plus qu'il ne le pensait.

« Voyons mon frère, comment si beau sourire ne peut-il pas atteindre un cœur ? Qui plus est, regarde comment son visage s'est illuminé quand je me suis approché. Comment ne pas être charmé ? »
Oui, ce sourire l'avait toujours impressionné, et ce, depuis leur première rencontre. Et sans doute le fut-ce jusqu'à leur dernière. Quelques instants plus tard, Aerendel se permit de poser une question, demandant s'il savait qui elle était. Bien que ne précisant pas de qui il parlait, cela paraissait évident tant il ne s'arrêtait pas de regarder en direction de celle qui lui avait offert sa faveur. Peut-être serait-elle sa future femme ? L'idée de savoir son frère heureux et épanoui auprès d'une femme le fit légèrement sourire.

« Lady Alceste Blackwood, régente des terres du même nom. Je ne sais rien de plus, seulement aperçue à la cour, désolé de ne pas t'être plus utile, mais, le mystère a son charme, n'est-ce pas ? »

Se retournant face à l'estrade, le combattant espérait le début des combats. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarthe emperor
ɤ REGISTRATION : 13/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 521
ɤ STATUT DU SANG : Noble
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : Cahoridie
ɤ METIER OU FONCTION : Fille de la main du roi... Oisive naturellement

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 20:33


The King's tournament


(William F. Buckley, Jr.) ▽ It is not a sign of arrogance for the king to rule. That is what he is there for.
Cellie observait tout le monde, affichant un léger sourire sur ses lèvres. Un sourire de façade. Elle était jeune, elle était belle, elle se devait d'être heureuse. Le menton toujours posé dans le creux de sa main, elle vit Dezial s'avancer vers Hedwige Tarly, l'un des deux cavaliers verts présents sur l'estrade, et il lui demanda ses faveurs, un nouveau sourire fleurit sur son visage juste avant d'entendre les paroles échangées entre Halbarad et Euphemia. Depuis l'enfance ils se disputaient, et même si leur relation s'était apaisée avec le temps ils leur arrivaient toujours se revenir à cela. Cellie avait été le médiateur étant la plus calme des trois, aussi elle regarda le frère et la soeur et les regarda avant de murmurer pour qu'eux seuls puisse l'entendre
"Je doute qu'il soit sage de vous disputer en une telle occasion. Montrez-vous soudé. C'est d'une importance capitale."
Des paroles sages, une qualité que nul ne soupçonnait chez la jeune femme qui pouvait faire preuve d'une certaine vivacité d'esprit. Elle se tut avant de retourner dans son mutisme, observant les chevaliers en pleine discussion plus loin.
Elle se tourna ensuite vers lady Blackwood
"Malheureusement oui. C'est un problème épineux à la cour. Nul ne peut s'en préserver très longtemps" ces paroles étaient teintées d'une pointe d'amertume, pensant à sa naïveté désormais perdue depuis la mort de sa belle-mère... En voyant Aurore se coller à son siège comme une invitée indésirable - ce qu'elle était aux yeux de Cellie - la jeune Stormrage sentit un léger sentiment de honte l'envahir. C'était la première fois qu'elle traitait quelqu'un avec aussi peu d'égard et elle n'en connaissait guère la raison. Elle se détourna de ces damoiselles et retourna contempler l'horizon et les futurs combattants
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   Ven 10 Jan - 21:09



The king's tournament.
Intrigue 1.



Quel n'est pas mon soulagement lorsque je me rends compte que Cellie s'est enfin détournée de ma voisine. Son aptitude envers ma personne ne me met en rien à l'aise, et je ne serais pas contre faire connaissance avec cette Alceste Blackwood. De plus son nom de famille me dit quelque chose, et je suis persuadée que mon père m'a déjà parlé d'eux en tant qu'amis. Ainsi, l'idée qu'une nouvelle alliée puisse être assise à côté de moi ne me déplaît guère et j'en viens même à me dire que je pourrais enfin me faire une véritable amie. Car j'ai beau ressasser mes souvenirs, je n'ai pas l'impression d'avoir déjà eu une réelle confidente dans ce monde d'hommes. Et la sensation qu'une amitié pourrait naître en nous s'intensifie lorsque la demoiselle en question parle de la possibilité d'échanger de places. Ainsi elle a immédiatement compris la situation, ce qui démontre une certaine perspicacité, même s'il n'est pas bien difficile de déceler l'animosité qu'il y a entre moi et Cellie. Certains disent qu'Halbarad en est la cause, mais je n'en suis qu'à moitié convaincue, car cela me semble puérile que cette jeune fille se montre ainsi possessive. Même s'il me faut avouer que je deviens moi-même plus enclin a me questionner et m'intéresser à ce que peut penser le roi de ma personne.

L'offre d'Alceste étant donc très alléchante, je me force néanmoins à refuser. « C'est noble de votre part, mais je ne voudrais pas vous déranger. J'ai choisit ce siège et je n'ai pas envie d'y renoncer. » La raison de mon choix est à la fois fierté et convenance. Que pourraient penser les gens en me voyant m'éloigner de Cellie ? Et n'étant pas du genre à fuir face aux autres, je ne compte pas céder aussi rapidement. Je m'y suis assise et j'y resterais. Me penchant vers Alceste, je dis cette fois à voix basse : « L'aviez-vous déjà rencontré ? » tout en montrant du doigt Aerendel Tilney. « Je pense que vous lui plaisez, il ne vous quitte plus des yeux. » Et je porte ma main à ma bouche pour cacher un petit gloussement. Tout ceci me plaît beaucoup, j'aime tant assister à la naissance de romances. En espérant que celle-ci aboutisse un jour, et ne s'en tienne pas à un ruban donné lors d'un tournois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: — Intrigue N°1 : the king's tournament.   

Revenir en haut Aller en bas
 

— Intrigue N°1 : the king's tournament.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» World Tournament 2009 (Qualifications)
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» lion king spirit of war

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TALES OF KAHANOR. :: ADMINISTRATION. :: le vieux grimoire :: les pages d'histoire :: livre I :: intrigues n°1-