AccueilAccueil  Tumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.   Dim 2 Fév - 14:19


freyha whispers
qui je suis et d'où je viens

nom et prénom : whispers, freyha âge : vingt-six roses éparpillées. contrée de naissance : yelderhil. allégeance : à personne. elle n'a foi qu'en elle-même, et à juste titre.  statut du sang : esclave de naissance, malheureusement. race : une petite humaine mortelle. statut civil : veuve, aujourd'hui, et sans doute pour longtemps encore. le mariage n'est plus dans ses projets du tout. orientation sexuelle : elle aime la virilité des hommes, en l’occurrence. métier ou fonction : marchande particulièrement influente en Yelderhil, propriétaire d'une maison de gladiateurs. faction ou guilde : aucune armes possédées : ses esclaves la protègent, mais elle garde sur elle un poignard.


on a besoin de votre opinion

ɤ que pensez vous de la mort du roi ? l’héritier étant encore jeune, arrivera-t-il à gérer le royaume selon vous ? Le roi mort ... De quoi déjà ? Ah, oui, je me souviens. Triste nouvelle.  Bien qu'elle ne m'atteigne guère. Tant que mon commerce marche, je me fiche éperdument de qui règne sur ces contrées. Ce peuple docile se fera sans doute à l'idée d'avoir un nouveau roi. Plus jeune, plus frêle, plus fragile. Je ne connais pas l'héritier, ni de près, ni de loin, mais je suppose que son jeune âge ne sera pas un frein dans son règne. Les plus petits hommes font les plus grandes choses, n'est-ce pas ? Certaines viles personnes le croient faible.  Mais franchement, je doute qu'il le soit. Il faut avoir de sacrées épaules  pour ne pas avoir déjà battu en retraite. Il fera un bon roi, ou du moins, il sera acceptable. Ne lui en demandons pas trop non plus. Il posera ses fesse royales sur son trône et admirera son luxe natal de là. Si il y arrive, tout se passera le mieux du monde.  ɤ  a votre avis la garde des ombres a-t-elle encore lieu d'être ? les engeances ont-elles vraiment disparu ou la menace est-elle encore présente ? Je n'ai pas vraiment d'avis... Je suppose qu'elle a besoin d'être là pour rassurer les plus sceptiques, mais je doute un peu de son utilité réelle. Les Engeances ont apeurés le Kahanor d'une façon inouïe, mais je doute qu'ils puissent renaître de leurs cendres. Le feu est éteint depuis trop longtemps. Mais qui sait réellement ce que manigancent les fous.   ɤ les mages ont été bannis sur une île près des côtes d'alcahar, étant désignés coupables de tout le mal qui s'abattait sur le continent. a vos yeux était-ce juste ? la magie est elle une chose à proscrire ? La magie, cela fait bien évidemment rêver tout peuple. Les étincelles qui virevoltent dans le ciel, les papillons qui jaillissent des doigts d'un sorcier. La magie n'est pas quelque chose d'aussi candide. La magie blesse, elle prend des vies et ce depuis toujours. Je n'aime pas les mages, et je pense que leur sort est déjà très bon. La seule chose ou créature magique que j'affectionne, ce sont les dragons. Je rêve de posséder un des œufs fossilisés qu'il y a sur le marché, mais malheureusement, je n'en ai pas encore trouvé. Oh, je m'égare...  La magie est quelque chose qui n'est pas sain. Elle demande mais ne donne pas, et je pense que la bannir était la meilleure chose à faire. Personne ne sait la contrôler, et il serait stupide de s'y tenter, sérieusement.   ɤ  la forêt de sombrebois regorge de créatures plus infâmes les unes que les autres, vous sentez-vous en sécurité malgré le fait qu'il se passe des choses étranges non loin de là ? le gouvernement devrait-il se préoccuper de ce qu'il s'y passe ? Ces mêmes créatures, une fois mortes, peuvent être achetés à petit prix, et revendues bien plus chers. Je doute que le gouvernent ait quelque chose à faire du petit peuple. Il crie famine et personne ne l'entend.  Je doute que le gouvernement qui ferme les yeux sur ça, les ouvrira pour une petite forêt. Enfin, encore une fois, ce n'est que l'humble avis d'une marchande.  


et si vous nous racontiez vos aventures ?

La douleur n'est pas quelque chose que tout le monde connaît. Elle peut prendre différentes formes, se matérialiser en une douleur physique, suite à la blessure d'un combat, ou sous une forme mentale, suite à la mort d'un être cher. Et puis, il y a cette douleur. Une douleur que l'on possède depuis notre naissance. Parce que nos ancêtres avant nous souffraient, et c'est toute la souffrance d'une famille qui nous revient de droit. Elle dicte notre conduite, et nous oblige à faire des choix. Des choix stupides, parfois égoïstes. Des choix qui viennent du cœur. Les choix ont dictés la vie de Freyha. Fille d'une esclave et d'un marchand gras, elle apprit rapidement à être seule, indépendante, solitaire. Sa mère est mot lors de l'accouchement, et son père ne voyait en la jeune femme qu'une esclave de plus, un petit bijoux qu'il vendrait coûte que coûte. Mais Freyha conservait un peu d'espoir, et songeait souvent aux grands banquets, aux robes de princesses. Elle songeait à une vie éternelle d'escapades et de rêve en compagnie de sa seule famille, Marilyn, qui s'était occupe d'elle comme sa fille.  

CHAPTER ONE - « Dans la vie, les choses qui ont le plus de valeurs sont celles qui n'ont pas de prix. »

« Joyeux anniversaire, Freyha. » Marilyn laissa l'adolescente se glisser entre ses bras. Elle s'y sentait en sécurité, et n'avait pas peur quand cette femme était près d'elle. Âgée de treize-ans à ce jour, Freyha arborait la mine fière et dure des gens du peuple, meurtrie par le labeur et la charge des esclaves. Mais elle avait toujours cette petite lueur d'espoir, ce courage enfantin qui signifiait qu'elle n'avait pas tout perdu, et qu'il lui restait encore une raison de se battre. Marilyn lui tendit la main, un geste qu'on aurait pu penser tout à fait innocent. A l'intérieur de celle-ci était posé un morceau de tissu enroulé autour d'un manche sombre. Freyha fronça les sourcils, et Marilyn, de sa main libre, vint lui caresser le dos. « Je l'ai volé à Aksnov, il faut que tu la gardes précieusement, et que tu ne t'en sépares pas. Et si besoin est, tu devras t'en servir pour te protéger. » Sa mine s'assombrit, tandis que Freyha enlevait le tissu blanc sur la lame. Une lame gravée d'un minuscule dragon, du joli travail d'ailleurs. C'était un des objets qu'Aksnov aimait collectionner, sans aucun doute. Freyha eut juste le temps de la cacher sous ses vêtements, que la porte s'ouvrait sur l'homme gras, marchand détestable et peu poli. Son père.  Il regarda l'enfant, d'une beauté incomparable, et la plus vieille, d'un air dégoûté. « La gamine est prête ? Vos acheteurs sont là. » Freyha manqua de s'étouffer et se retourna vers celle en qui elle avait une confiance incomparable. Elle crut mourir à l'instant. « Nos ... Nos acheteurs ? » Marilyn ne répondit rien, baissant les yeux en mimant une moue triste avant de s'échapper par la porte, à la suite de son maître. Freyha dût faire de même, regardant le groupe d'homme qui venait de s'installer. « Je la veux. » La voix masculine de cet homme fit taire toutes les autres. Un plus jeune acheteur, quant à lui, demanda la plus vieille d'un air sceptique. Elles furent toutes les deux vendues à un excellent prix, séparées pour toujours.

CHAPTER TWO - «  Parfois la seule chose à faire, c’est de se serrer dans les bras une dernière fois et renoncer.. »

Ses mains se glissèrent sur sa peau pâle, et son souffle chaud tapait contre la parois de son cou.  Ses doigts rugueux caressaient son ventre. Freyha pleurait silencieusement, sous les baisers de son maître, empestant l'hydromel a mille lieux. Il continuait ses caresses, sur son corps d'enfant, tandis qu'elle plaquait ses mains sur son torse pour le repousser. Ses poings le frappaient, mais rien n'y fait, tout l'excitait. Alors, après avoir tout tenté, elle se laissa faire, maudissant les hommes, songeant à une vengeance plus qu'acceptable. Elle songea à Marilyn, et se réconforta en se disant qu'elle allait bien, qu'elle était en vie. Elle songea aux robes de soirées que les femmes de la haute société portaient, ainsi qu'aux palais immenses qu'elle avait l'habitude de voir sur les livres. Elle songea aux dragons qu'elle aimait tant et en oublia presque sa posture délicate. Freyha se cambra sous chacun de ses gestes et pleura en silence tout durant. Des perles nacrées roulèrent sur ses joues, annonçant le compte à rebours de son apogée. Les années passèrent, et elle dût supporter ce rituel chaque soir. Plus elle grandissait, plus son corps devenait affriolant et appelait au désir. Ses longs cheveux blonds semblaient avoir été fait grâce à des rayons de soleil, et ses lèvres avaient caressé la plus belle des roses.

CHAPTER THREE - « Et quand elle serait vieille encore, la marque de tous ces gestes que sur son corps il avait faits, un matin d'été - le matin où il avait voulu d'elle - , lui en cuirait encore comme autant de gifles inexpliquées. »

Une fois mort, elle dut se retrouver un foyer. La docile enfant avait laissé place à une lionne, une vraie femme avec ses atouts et ses dons. Belle menteuse, il avala toutes ses paroles et décida de l'acheter. Les mois qui suivirent, il tomba réellement sous son charme et se décida à l'épouser envers et contre tout. Il se fichait bien de la réputation qu'il venait de s’octroyer. La lionne apprit à écrire et à lire, il lui enseigna à employer les mots comme une arme plus puissante que le feu d'un dragon. Car c'est avec cela qu'elle ferait fureur ici. Une femme n'était pas plus forte qu'un homme physiquement, mais mentalement, Freyha était la femme la plus capable ici. Son éloquence, sa beauté et son courage ferait d'elle une personne redoutable. Mais encore une fois, tout dû basculer. Son mari, un soir, pris de folie, lui avoua avoir acheté Marilyn il y a de ça quelques années. Il lui expliqua que celle-ci était morte de faim, par sa faute, et qu'il s'en voulait. Freyha avala la nouvelle avec réticence, et prépara son coup à l'avance. Celui-ci mourut dans le feu, sous les yeux aimants de sa femme. On voulut l'accuser, mais elle s'était trop bien débrouillée pour qu'on l'attrape. Freyha réussit à récupérer les richesses de son mari, et put commencer son commerce. Elle eut bien du mal à être respectée, mais sa force et sa persévérance finirent par payer. Elle traite bien ses esclaves, et est prête à tout pour eux, comme ils sont près pour elle. Au jour d'aujourd'hui, c'est une femme affluente, bien loin d'être candide. Elle sait ce qu'elle veut, comme elle le veut, et l'aura coûte que coûte. Ses admirateurs sont nombreux, mais aucun n'attire son oeil, et depuis ce feu, elle s'est promis de ne plus jamais se laisser berner par un homme. Mais qui sait ... un coup de foudre est si vite arrivé.

CHAPTER FOUR - «  En réalité, ce qu'on entend par avoir du coeur, c'est avoir une faiblesse des glandes lacrymales en même temps qu'une légère paralysie du cervelet.  »

Aujourd'hui, elle détestait les hommes.  Elle détestait ces personnes, imbu d'elles-même, oubliant presque qu'ils ne sont pas invincibles. Ces personnes qui regardent au fond de votre être, cherche vos faiblesses et les retournent contre vous. Ces personnes que vous détestez, car vous savez que si vous aviez eu un cœur, vous les auriez aimé, de tout votre être, de tout votre cœur, votre âme. Or, elle avait perdu son cœur au détour d'un chemin.

« Désillusionné avant l’âge, je dégueule sur la facilité des sentiments.
Ce qu’on nomme l’amour n’est que l’alibi rassurant de l’union d’un pervers et d’une prostituée, que le voile rose qui couvre la face effrayante de l’inéluctable solitude.
L’amour, c’est tout ce qu’on a trouvé pour aliéner la déprime post-coïtum pour justifier le fornicateur de l’orgasme. C’est la quintessence du beau. Du bien, du vrai, qui refaçonne votre sale gueule, qui sublime votre existence mesquine. Et bien moi je refuse. Je pratique et je prône l’hédonisme mondain. Il m’épargne, il m’épargne les euphories grotesque du premier baiser.  [...]  se détacher, rester ensemble quand même, s’engueuler, se réconcilier tout en sachant que c’est mort au fond, aller voir ailleurs, et puis plus rien. Souffrir. »

Dans le feu et dans le sang, elle réussira. Quoi qu'il en coûte, plus jamais un homme ne prendra le pouvoir sur elle.


et c'est qui derrière l'écran ?

ɤ pseudo/âge/sexe (f ou m) ; Jean-Jacques, 45 ans, femelle.  love . non, en fait, c'est Marie de mon deuxième prénom. Le premier, il est secret.  nieu  ɤ fréquence de connexion ; un peu tous les jours, si je peux ! . ɤ que pensez-vous du forum? ; il est tout beau. ɤ comment l'avez-vous découvert ? c'est la faute de George.  ɤ code du règlement ; Validation par Avalon ! ɤ célébrité choisie ; Emilia Clarke. ɤ credits (avatar, icon etc.) ;tumblr



Dernière édition par Freyha C. Whispers le Dim 2 Fév - 18:03, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarhalbarad
ɤ REGISTRATION : 13/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 1196
ɤ STATUT DU SANG : un sang aussi pur et royal que le cristal.
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : les étendues ensoleillées de cahordie, la contrée et des rois.
ɤ METIER OU FONCTION : jeune roi, marionnette favorite d'un peuple qui attend beaucoup de lui.
ɤ INVENTAIRE : l'épée des hammer accrochée à la ceinture • un poignard caché dans chacune de ses bottes • la couronne sur sa tête et des fourrures sur ses épaules.

MessageSujet: Re: freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.   Dim 2 Fév - 14:45

Le choix de PV + Emilia + le titre Bienvenue ici Jean-Jacques, courage pour la suite :hysteric:

________________________

reign in blood.
Pour grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes: Ils peuvent se tromper comme les autres hommes. Rien ne ressemble plus à un homme qu'un roi. @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.   Dim 2 Fév - 14:48

merci  tralala ce pv, c'est trop d'la bombe.  pompom 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.   Dim 2 Fév - 14:56

Oh je plussoie, quel choix !! Bienvenue mam'zelle
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.   Dim 2 Fév - 14:58

merci beaucoup !  hug2 
Revenir en haut Aller en bas
avatarthe hermit
ɤ REGISTRATION : 14/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 579
ɤ STATUT DU SANG : Fille de marchand. Son père est mort, quant à sa mère elle ne la voit pas souvent.
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : Cahoridie, la terre royale. On ne choisit pas son lieu de naissance. Elle n'a jamais manqué de rien.
ɤ METIER OU FONCTION : /

MessageSujet: Re: freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.   Dim 2 Fév - 15:57

Bienvenue à toi,
Oui quel choix <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.   Dim 2 Fév - 16:03

merci !  pompom 
Revenir en haut Aller en bas
avatarthe wheel of fortune
ɤ REGISTRATION : 13/12/2013
ɤ PARCHEMINS : 419
ɤ STATUT DU SANG : fils de marin.
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : terremer.
ɤ METIER OU FONCTION : capitaine d'un bâteau pirate ; un maître de la confrérie des pirates
ɤ INVENTAIRE : la pièce d'or l'identifiant comme un pirate.
sa boussole.
le portrait de sa belle près de son cœur.

MessageSujet: Re: freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.   Dim 2 Fév - 16:12

UNE FREYHAAAAA ! :hysteric: shon tu vas rester hein ? shon

BIENVENUUUUUUUE ! je suis vraiment super contente de voir que quelqu'un tente ce pv, ché trop bien :hysteric: bonne chance pour ta fiche et tout et tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tales-of-k.forumactif.org/t106-lucian-i-am-the-captain
Invité

MessageSujet: Re: freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.   Dim 2 Fév - 16:17

je reste, promis.  flower merciiii !  mad 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.   Dim 2 Fév - 17:46

La belle Freyha. Sans conteste, il va nous falloir faire commerce ensemble. J'ai des cales pleines de prisonniers qui n'attendent que ton offre !  
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.   Dim 2 Fév - 18:05

je ne dis jamais non.  héhé 
merci !  :dance: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.   Mar 4 Fév - 18:50

Bienvenue parmi nous & bon courage pour la suite !
La troisième sera la bonne :p
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.   Mar 4 Fév - 19:09

Merci !  mad love2 
Revenir en haut Aller en bas
avatarthe death
ɤ REGISTRATION : 03/09/2013
ɤ PARCHEMINS : 465

MessageSujet: Re: freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.   Mar 4 Fév - 22:46


FÉLICITATIONS !
Bravo l'ami ! T'as passé l'épreuve de la fiche de présentation avec succès et t'es désormais validé ! Pour la peine, tu te retrouves dans le groupe des THE WHEEL OF FORTUNE.

Tu as très bien cerné notre Freyha, une jolie fiche & un bon style, nous te validons sans hésiter ! Amuse-toi bien parmi nous ! nieu

Par contre, t'en as pas terminé avec les trucs chiants ! Tout d'abord, il va falloir que tu postes ta fiche de liens. Rassure-toi, il y a un modèle à respecter, ça t'évitera d'avoir à coder pendant trois heures. Ensuite, tu peux ouvrir ta fiche de RPs. C'est le lieu idéal pour que les autres membres puissent savoir où tu en es & savoir si oui ou non tu es libre pour un petit RP. Pour nous aider à mettre à jour rapidement les annexes, n'oublie pas de remplir ce formulaire ici !

Encore avec nous ? Parfait ! Si tu es artisan ou tenancier d'une boutique, c'est ici. Ton personnage n'a pas encore de toit sur la tête ? C'est ici qu'il faut aller demander. Maintenant, ton personnage est bien installé ! Aaahn dernière petite chose. Si tu as envie de créer un scénario, c'est ce modèle qu'il faut suivre. Encore de l'inspiration ? N'hésite pas à lier ton personnage à des PVs déjà écrits. C'est par là que ça se passe !

Néanmoins, nous savons tous qu'un forum n'est pas là que pour le RP. C'est pour ça que tu te conseillons d'aller faire un tour dans les différents sujets comme les petits jeux. Tu veux donner ton avis ou raconter ta vie ? N'hésite pas à écrire tes amours/emmerdes dans le sujet flood intempestif.

N'oublie pas une chose ; amuse toi bien !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tales-of-k.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.   

Revenir en haut Aller en bas
 

freyha ♦ look into my eyes, it's where my demons hide.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Look Into My Eyes... It's Where My Demons Hide...
» JOSH ✈ look into my eyes it's where my demons hide
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Hazel -- Behind Green Eyes .
» Myst eyes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TALES OF KAHANOR. :: UNE PETITE CHOPE ? :: les sujets HRP-