AccueilAccueil  Tumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 I’ll Always Remember You ❄

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarthe juggler
ɤ REGISTRATION : 29/04/2014
ɤ PARCHEMINS : 301
ɤ STATUT DU SANG : Inconnu
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : Forteterre
ɤ METIER OU FONCTION : Danseuse - Fille de joie

MessageSujet: I’ll Always Remember You ❄    Jeu 7 Aoû - 10:10

Halow ❄ Siraliel

I always knew this day would come
Halow avait enfin quitté la cité d’Ozrhamar pour s’enfoncer un peu plus dans l’hiver mais surtout s’éloigner d’un endroit un peu trop peuplé en templier selon son gout. Elle avait réussi à se faire assez d’argent pour qu’un paysan l’embarque sur sa charrette, elle avait également récupérer de bonnes bottes pour marcher, sa chaude cape et sa fourrure. Il ne lui manquait plus qu’une arme pour se défendre. Mais là où elle se rendait elle trouverait certainement cela. Elle en profitait aussi pour l’éloigner de ces sombres connaissances et du fardeau de son nom de bâtarde. Elle ignorait qui était son père, elle ignorait même s’il était un Oaken comme on le lui avait si souvent répété, ailleurs elle ne serait qu’une danseuse de plus. Et un peu plus pour ce qui voudrait et aurait des bourses pleines d’argent. Cela la fit sourire et elle regarda le paysage alors qu’’à l’arrière de la charrette au milieu de la paille ils approchaient d’Anvilmar. La jeune demoiselle n’y avait pas mis les pieds depuis des années, pourtant dans sa fuite perpétuelle elle aurait dû penser à s’exiler un minimum. Bien sûr, ce n’était pas évident de prendre la décision de s’éloigner, d’aller vers la forêt et les montagnes, d’affronter un froid encore plus mordant.

Enfin ils entrèrent dans l’enceinte de la ville forte et avant que le fermier ne puisse lui dire quoi que ce soit ou lui faire une nouvelle proposition salace elle sauta du chariot. Les choses avaient changé en un peu plus de cinq ans et Low ne perdit pas de temps pour se fondre dans la foule des badauds non sans avoir remonter sa capuche d’abord. Elle n’avait pas envie d’attirer l’attention tout de suite, au cas où on sa reconnaitrait, bien qu’elle ne soit plus une enfant mais une femme désormais. La brunette se promena ainsi, repérant les tavernes où elle pourrait peut-être se produire, elle regardait également les étals des marchands comme la faim se faisait sentir. Elle fouilla dans sa petite bourse se demandant ce qu’elle pourrait s’acheter pour se sustenter. Malheureusement elle ne possédait pas grand-chose et voulait économiser un peu pour s’acheter une arme, car ça elle ne pourrait certainement pas le dérober à l’occasion ou alors peut-être en séduisant un soldat, un homme de forge et profiter de son sommeil pour lui voler une lame.

Halow réfléchissait à cela en se promenant dans le marcher pour le moins dépouillé jusqu‘à passer devant un herboriste. Elle s’y arrêta et regarda un peu tout ce qu’il y avait et porta sa main sur une fiole pour en regarder le contenue de plus près toutefois ses doigts buttèrent sur une autre main et elle leva les yeux pour regarder son propriétaire qui se révéla être une femme. Son visage lui disait quelque chose et le mage la dévisagea un peu impoliment avant de se rendre compte de ce qu’elle était en train de faire et baissa les yeux, un peu honteuse. « Pardonnez-moi, allez-y. » Elle gesticula vers la fiole pour laisser la priorité à la jeune femme qui semblait noble ou du moins en avait le port altier. Et puis c’était elle qui avait cogné la main et non l’inverse, de fait elle devait être celle qui s’excusait. Où avait-elle vu ce visage auparavant ?!

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ɤ REGISTRATION : 10/07/2014
ɤ PARCHEMINS : 139
ɤ STATUT DU SANG : fille de paysan
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : Tameriel ~ Elle vit à présent à Sermar
ɤ METIER OU FONCTION : prêtresse de Mara

MessageSujet: Re: I’ll Always Remember You ❄    Sam 16 Aoû - 18:13

Halow&Sira ₰  Ce visage qui en dit tant.

Aimer une captive, et l'aimer à vos yeux, Tout cela n'a donc pu vous le rendre odieux ? Après ce qu'il a fait, que saurait-il donc faire ? Il vous aurait déplu, s'il pouvait vous déplaire. Jean Racine ▲ Hedley




Sira après sa fuite de son petit village de Tameriel avait eu de nombreux voyages. Elle avait détesté le moment où elle dû quitter sa famille si aimée. Elle avait par la suite adorée les nombreux paysage qu’il y avait à Kahanor. Parfois, le soleil ne faiblissait jamais, parfois, l’hiver se faisait trop rude. Et c’ était ces choses qu’elle aimait voir. La prêtresse aimait cette différence. Pendant les deux premières années de sa cavale, la brunette avait été comme adopté par des marchands itinérants et pendant ce couple d’années, elle fit un tour du pays, plusieurs même.

Pour retranscrire mot pour mot la devise, elle ne pourrait pas. Mais les personnes qui l’avaient accueilli avait une maxime qui disait clairement, vas là où le travail te demande. C’est ainsi qu’elle était une sorte de guérisseuse itinérante qui aidait les personnes dans le besoin, des personnes qui avait besoin d’un coup de pouce mais qui la payer même si ce n’était que quelques sous. Les clients de la prêtresse était ou non des croyant du culte des neufs. Parfois, ils aimaient l’avoir avec eux le soir pour manger avec l’un de ses compagnons de voyages pour qu’elle leur raconte l’histoire de ces dieux que l’on devait oublier.

Ce matin là, elle était au marché d’une ville de la contrée de ForteTerre. Ce n’était pas son endroit chéri à Kahanor, mais elle passait partout, sans faire de jalouses dans les contrées. Siraliel n’était pas une personne du nord, pour sure. Le froid la rebutait et elle était souvent menue de nombreuses étoffes qui n’étaient pas vraiment de qualité mais qui lui permettait de garder sa chaleur corporelle. Alors, qu’elle était donc, dans cette ville, au marché afin de trouver certaines plantes ayant des effets médicinales. Elle voulut prendre une fiole qui lui sembla intéressante. Cependant, sa main rencontra une autre. La jeune femme qui était au côté de la prêtresse vint toute suite s’excuser. Sira, elle eut un sourire doux et calme. « Ne vous en faites point, tant que le produit n’est pas abîmé, rien n’est réellement grave. J'ai appris ça plus jeune. » Dans cette main gauche, elle apporta la fiole à un rayon de lumière pour en voir sa consistance et sa couleur. Bien sûre, elle ne gardait pas réellement cette recherche pour elle. Cependant, elle fronça le nez d’une façon douce et secoua la tête négativement. « Non, non, non, ce n’est pas ça… Vous pouvez l’avoir. » Dit-elle avec un sourire doux avant de se replonger dans ces petites fioles et ses herbes attachées entre elle avec des morceaux de fils.

Des rouges, des orangées, des bleutées, des vertes, il y avait nombres d’herbes qui avaient des propriétés qui leurs étaient propres. Sira prit donc quelques herbes qui étaient bon pour la concentration et d’autres qui aider à apaiser l’esprit. C’était souvent l’une pour elle et l’autre pour une personne ayant un traumatisme sévère. « J’espère réellement que vous allez trouver ce que vous rechercher. Ce marchand a beaucoup de choix et de la bonne qualité. » s’adressa Siraliel à la jeune femme brune qui en la détaillant plus en profondeur lui donner un étrange effet de déjà vu.




©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tales-of-k.forumactif.org/t1146-siraliel-it-s-a-kind-of-m
avatarthe juggler
ɤ REGISTRATION : 29/04/2014
ɤ PARCHEMINS : 301
ɤ STATUT DU SANG : Inconnu
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : Forteterre
ɤ METIER OU FONCTION : Danseuse - Fille de joie

MessageSujet: Re: I’ll Always Remember You ❄    Lun 18 Aoû - 9:57

Halow ❄  Siraliel

I always knew this day would come
Halow fut rassurée d’entendre que l’autre jeune femme n’était pas une noble pimbêche qui lui ferait des histoires pour un petit coup de main. Depuis le temps la jeune fille avait appris qu’il n’était pas toujours bon de s’attirer les foudres des grands de ce monde, enfin particulièrement les femmes. Car elle amadouait bien facilement les hommes, ils ne lui posaient pas de problèmes, eux. Mais l’inconnue, dont le visage continuait de lui dire quelque chose, s’inquiéta surtout du sort subie par le contenu de la fiole. Peut-être était-elle médecin ou approchant, et cette idée ce renforça à la façon dont elle examina le petit bocal en verre. La brunette fronça le nez et lui expliqua qu’elle pouvait l’avoir, ce n’était pas ce qu’elle cherchait. Low la reprit donc en main ne sachant pas particulièrement si c’était ce dont elle avait besoin non plus, mais elle n’y connaissait pas grand-chose en herbologie. Mais en dehors de ce petit problème pouvant être résolu par une question, ce qui inquiétait plus le mage était qu’avec cette femme aussi proche et faisant désormais attention à sa présence, le bien serait beaucoup plus difficile à chaparder. Elle n’avait pas assez d’argent pour se payer de quoi manger et passer la nuit à l’abri et en plus un remède. Il fallait faire des choix et avec le froid rigoureux qui régnait ici, le dilemme se résolvait bien vite. Toute à ses pensées, elle aurait pu sursauter quand la jeune femme lui adressa de nouveau la parole, comme si elle voulait lui faire la conversation.

Low lui offrit un joli sourire reconnaissant et hocha la tête. « Je ne sais pas trop ce que je cherche en fait…je souffre de migraine et j’espérais trouver de quoi les soulager. » Avoua-t-elle finalement, un peu honteuse. Était-ce ce visage qui lui semblait connu qui lui inspirait confiance ou bien la gentillesse évidente qui se dégageait de la demoiselle qui la poussait à la confession ? Elle n’aurait su le dire. Ce qui était certain, c’était que cette femme semblait s’y connaître en herbe, potion et autres produits présents sur l’étal du marchand. Elle avait tout regardé et s’était saisie de ce qu’elle semblait connaître, ce dont elle avait certainement besoin. Et puis elle avait commenté la qualité des objets disponibles. Il fallait forcément s’y connaître pour ce permettre ce type de réflexion. Puisant cette fois plus de courage en elle afin de lui en confier un peu plus sur sa personne Halow demanda. « Peut-être pourriez-vous m’aider, vous semblez bien aise parmi ses herbes, ma dame. » Elle ne savait toujours pas s’il s’agissait d’une personne noble ou non, mais ainsi elle le découvrirait peut-être. Et dans le pire des cas, elle ne pouvait pas avoir une naissance plus basse que celle de Halow qui ignorait jusqu’à ses origines. Elle ne possédait là-dessus que des versions fantasmer de vieilles femmes ayant besoin d’égayer leurs sombres et froides journées d’hiver permanent par des commérages juteux et un brin romantique. Pensant à cela, la jeune fille prit un instant pour scruter les visages du marcher, s’assurant qu’aucun templier ne se cachait dans la foule. Il faisait bien trop froid à Anvilmar pour ces misérables mais on était jamais trop prudent.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ɤ REGISTRATION : 10/07/2014
ɤ PARCHEMINS : 139
ɤ STATUT DU SANG : fille de paysan
ɤ CONTRÉE DE NAISSANCE : Tameriel ~ Elle vit à présent à Sermar
ɤ METIER OU FONCTION : prêtresse de Mara

MessageSujet: Re: I’ll Always Remember You ❄    Sam 23 Aoû - 18:31

Halow&Sira ₰  Ce visage qui en dit tant.

Aimer une captive, et l'aimer à vos yeux, Tout cela n'a donc pu vous le rendre odieux ? Après ce qu'il a fait, que saurait-il donc faire ? Il vous aurait déplu, s'il pouvait vous déplaire. Jean Racine ▲ Hedley




Miss Bloodwrath avait retrouvé ce qu’elle cherchait et en fut assez heureuse. Dans son optique première, elle s’y voyait déjà pendant des heures et des heures à chercher ses fichues herbes. Maintenant, elle pouvait vaguer à ses plaisirs, elle n’avait plus de courses imposées et disposée pleinement de son temps. Cependant, maintenant qu’elle avait lancé une conversation, elle était déterminée à la finir. « Je ne sais pas trop ce que je cherche en fait…je souffre de migraine et j’espérais trouver de quoi les soulager. » indiqua la jeune brunette à ces côtés. Plus jeune.

« Les migraines sont généralement dû à une contrariété qu’elle soit courte ou longue. » Commença Sira. « Peut-être pourriez-vous m’aider, vous semblez bien aise parmi ses herbes, ma dame. » Un petit rire sortit de sa gorge, un rire doux et cristallin.  Elle secoua la tête négativement. Elle s’éloigna doucement de ce petit marchand et de son étale pour ne pas se faire entendre de ce dernier et fit signe à la demoiselle de l’accompagner. « Je ne suis point une dame, voyons. Mais je peux certainement t’aider… » dit-elle en la regardant dans ses yeux. Calme, détendue, elle l’examina pour mieux garder son image en tête. Sa compagne avait donc une peau douce, un beau visage et un corps de femme. Elle devait certainement avoir eu sa première saignée depuis longtemps. Son physique svelte, était ceux des femmes qui n’enfanter pas des masses et ce qui lui donna donc la déduction qu’elle n’était pas mariée.

« Après, je ne connais ton destin et ne peut pas me baser sur des renseignements que je devine en te voyant. Je peux te donner plusieurs causes et à toi de me dire ce qui te semble le plus probable… » Elle se stoppa en souriant tendrement. La prêtresse avait une voix douce et surtout extrêmement calme. Douce comme l’écume sur une plage. C’était l’une de ses qualités premières, elle restait sereine même dans les moments les plus inquiétants. « Ensuite, un bon sommeil est conseillé. La perte de ce dernier peut effectivement donner des longues migraines.  » Sira regarda autour d’elle pour trouver d’autre raisons pour les maux de têtes. Il y avait certains cas qui étaient plus recherché que d’autres. « Je tenterais aussi de vous dire de faire attention à vos yeux. Mes migraines m’arrivent souvent le soir, tard, lorsque la lumière est tamisée et qu’elle force mes yeux à travailler plus fortement. » En se mordant la tête, elle acquiesça à ses dires avant de se retrouver vers la jeune femme. « Y a-t-il dans des conditions qui sont exactes dans mes propos, ma douce ? Je pourrais peut-être vous conseiller certaines plantes. » Siraliel n’avait pas eu la présence de Mara aujourd’hui, même si elle se sentait entourée d’elle comme dans de bons draps. Instinctivement, elle caressa son collier, un collier qu’une petite demoiselle lui avait donné lors de son aventure tumultueuse. Lors de sa fuite, une petite demoiselle qu’elle n’a jamais réellement oubliée. Siraliel était encore contrariée de n’avoir pu l’aider plus que ça.

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tales-of-k.forumactif.org/t1146-siraliel-it-s-a-kind-of-m
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I’ll Always Remember You ❄    

Revenir en haut Aller en bas
 

I’ll Always Remember You ❄

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» 08. Do you remember me, now ?
» DON'T YOU REMEMBER - RPG
» (mack) remember me, for we shall meet again.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TALES OF KAHANOR. :: LES CONTRÉES DE KAHANOR. :: FORTETERRE :: ANVILMAR-